Parmi tous les ports à conteneurs, petits et grands, recensés en Amérique du Nord, un seul répond à l’appellation de port de destination : le Port de Montréal. Qui plus est, nous sommes le port le plus près du marché du Midwest américain tout en étant situés à moins de deux jours de 110 millions de consommateurs. Voilà qui explique probablement notre deuxième position en importance au Canada et notre cinquième position parmi tous les ports de la côte est nord-américaine.

 

L’avantage d’un port de destination? Une route directe.

Il existe deux types de ports. Les ports d’escale et les ports de destination. Tentons une analogie pour expliquer leur différence. Voyez le port d’escale comme un arrêt d’autobus et le port de destination comme un trajet en taxi.

Dans les deux cas, qu’il s’agisse d’importation ou d’exportation, votre cargaison arrivera éventuellement à destination, bien entendu. Mais dans le cas de la route avec escales, votre « autobus » devra au préalable décharger d’autres conteneurs aux arrêts précédant le vôtre. La route directe, elle, mènera votre cargo à bon port en ligne droite. Sans détour ni perte de temps.

Et sans perte d’argent puisque les navires étant déchargés puis rechargés à 100 %, il en résulte un rapport coût-efficacité optimal pour le transporteur, pouvant entraîner des économies pour l’importateur/exportateur.

 

La route la plus rapide vers le Midwest américain et 2/3 de la population canadienne

La localisation stratégique du Port de Montréal, à 1600 kilomètres à l’intérieur des terres, explique probablement en bonne partie notre réalité unique de port de destination. Imaginez : nous sommes la route la plus rapide entre l’Europe, la Méditerranée et le centre industriel de l’Amérique du Nord.

Et les cargaisons passant plus de temps sur l’eau que sur le bitume ou les rails, il s’ensuit des avantages économiques et environnementaux incontestables, car le navire est le moyen de transport commercial qui émet le moins de gaz à effet de serre et qui est le moins coûteux par kilomètre parcouru.

Mais là où notre rôle prépondérant dans la chaîne logistique de nos marchés prend tout son sens, c’est lorsqu’on observe l’imposant écosystème dans lequel nous évoluons. Seul port à conteneurs sur le Saint-Laurent, port le plus important sur la côte est canadienne, nous sommes également au cœur d’une plateforme multimodale reconnue pour sa performance opérationnelle.

D’un côté, nous sommes connectés à plus de 140 pays à travers le monde grâce aux services directs et de transbordement des transporteurs maritimes mondiaux CMA-CGM, COSCO, HAPAG-LLOYD, MAERSK, MSC et OOCL.

De l’autre, grâce à notre réseau de 100 km de voies ferrées sur nos quais, directement relié aux réseaux transnationaux du Canadien National (CN) et du Canadien Pacifique (CP), nous sommes à même d’organiser ou d’acheminer les convois au pied des navires, et d’assurer des départs quotidiens vers Chicago, Détroit et Toronto.

S’ajoutent à ceci un système intelligent de pointe en optimisation du trafic des camions, développé expressément pour le Port, et l’adoption de la plateforme TradeLens créée conjointement par Maersk et IBM, qui nous permet d’optimiser la planification de nos opérations grâce à l’accès et à l’analyse des données des trafics entrants via une technologie « blockchain ».

 

Une formule constamment optimisée

En résumé, voici ce qui fait de nous un joueur de premier plan sur l’échiquier logistique entre l’Amérique du Nord et l’Europe et la Méditerranée :

  • Le seul port de destination en Amérique du Nord
  • La route la plus rapide entre les marchés de l’Europe, la Méditerranée et le cœur industriel de l’Amérique du Nord
  • L’implantation continuelle d’innovations technologiques

 

Et on continue!

Malgré notre position clé et tous nos avantages distinctifs, pas question de nous asseoir sur nos lauriers. On continue ! Nous gérons en parallèle plusieurs chantiers qui nous permettront d’améliorer la performance du Port de Montréal au cours des prochaines années.

Pensons seulement au nouveau terminal de Contrecœur, à l’aménagement d’un viaduc au-dessus de la rue Notre-Dame qui permettra aux camions de rejoindre directement le réseau supérieur d’autoroutes, et à notre participation active à des agents mondiaux de réflexion sur l’industrie 4.0 comme les conférences Smart Port : Piers of the Future, le regroupement international chainPORT et le projet européen ePicenter.

Montréal, seul port de destination en Amérique du Nord, certes. Et un port intelligent de surcroît. Deux atouts pour mieux servir vos besoins.