Invitation à une séance d'information publique

L’APM invite la population à participer à une rencontre d’information virtuelle visant à présenter un sommaire des études de caractérisation, d’évaluation des risques toxicologiques et écotoxicologiques, des impacts sur les eaux souterraines et du plan de réhabilitation préparés dans le cadre du projet de construction du viaduc et de la route d’accès vers le port de Montréal lesquels sont situés sur le terrain du ministère des Transports du Québec.

projet viaduc rehabilitation solsCe terrain est localisé au nord de la rue Notre-Dame, entre l’actuel tournebride et la gare de triage de Longue-Pointe du CN, dans l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve à Montréal (partie des lots 1 360 268 et 1 560 077).

En vertu de l’article 31.54 de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE) déclenché en raison du changement d’utilisation du site, l’APM a déposé au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) un plan de réhabilitation qui prévoit le maintien dans le terrain de contaminants dont la concentration excède localement les valeurs limites du Règlement sur la protection et la réhabilitation des terrains en métaux, principalement le manganèse et un cas de zinc ainsi que des hydrocarbures aromatiques polycycliques non volatils (pyrogéniques) associés à des cendres et des mâchefers. Ce plan de réhabilitation est accompagné d’une évaluation des risques toxicologiques et écotoxicologiques ainsi que des impacts sur les eaux souterraines.

À la lumière des études réalisées, et prenant en compte le maintien en place des remblais contaminés, les mesures de recouvrement suivantes sont proposées :

  • Sous des aires qualifiées de « permanentes » comme les surfaces pavées, une épaisseur minimale de 40 centimètres (0,4 m) de sol propre (sols avec des concentrations inférieures aux critères A du Guide d’intervention) est prévue ;
  • Sous une aire paysagée, un recouvrement d’un mètre en surface de sol propre (sols avec des concentrations inférieures aux critères A du Guide d’intervention) pour protéger les récepteurs écologiques ;
  • Au pourtour des arbres matures existants, un rayon de protection pour chaque arbre sera déterminé en fonction de son espèce et de sa taille (diamètre) selon la norme BNQ 0605-100 (Aménagement paysager à l’aide de végétaux) afin de préserver leur système racinaire. À l’intérieur des rayons de protection des arbres, un recouvrement de 30 cm de sol propre (sols avec des concentrations inférieures aux critères A du Guide d’intervention) sera mis en place.

Les mesures proposées sont tirées des recommandations édictées dans les Lignes de conduite du Groupe technique d’évaluation du MELCC.

Le responsable de la présente publication est l’Administration portuaire de Montréal selon les dispositions de l’article 31.55 de la LQE.

Informations pour accéder à la rencontre

La séance d'information publique aura lieu sur Zoom le 16 février de 19 h à 20 h
 
Pour assister à la visioconférence, cliquez sur le lien suivant : Séance d'information - 16 février

Accès aux documents

Les études sont accessibles au lien suivant : DOCUMENTATION COMPLÈTE - PROJET DE VIADUC

Une copie imprimée au Bureau Accès Montréal – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve situé au 6854, rue Sherbrooke Est, Montréal (du lundi au vendredi de 8 h 30 à midi et de 13 h à 16 h 30). 

Pour plus d'information sur le projet, consultez notre page web : Page web - Projet de viaduc

Pour toute question sur cette séance d’information, nous vous invitons à nous contacter au 514 283-7050, ou encore par courriel à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Prochaines Dates