Le Port de Montréal manutentionne quantité de marchandises en vrac : minerai de fer et de cuivre, sel pour déglacer les routes, engrais, sucrebrut, gypse, zinc... D’autres quais pour le vrac solide sont situés plus à l’est.