Chers partenaires,

À près de deux semaines de mon départ à la retraite, c’est avec un brin de nostalgie, mais aussi une pleine confiance en l’avenir, que je vous adresse mes remerciements les plus sincères pour votre grande collaboration, votre confiance et votre soutien dans la réalisation des projets et succès portuaires que nous avons connus au cours de la dernière décennie.

Au cours de ces 11 années passées comme PDG de l’Administration portuaire de Montréal (APM), j’ai été témoin de l’extraordinaire synergie et de la créativité de l’ensemble des partenaires du milieu des affaires et de la chaîne logistique du Grand Montréal. Un travail d’équipe efficace et orienté sur les résultats, qui permet jour après jour à des milliers d’entreprises canadiennes de commercer avec le monde entier.

J’ai été témoin de la reconnaissance grandissante du rôle clé que joue le Port de Montréal dans l’économie du Québec et du Canada, une reconnaissance s’illustrant notamment par des investissements importants des différents paliers gouvernementaux et des entreprises privées dans plusieurs projets de notre communauté portuaire. Pensons notamment au développement des nouveaux terminaux à conteneurs Contrecœur et Viau, dont la seconde et dernière phase vient tout juste d’être mise en service, à l’aménagement du Grand Quai, à l’optimisation des infrastructures portuaires, ou encore à l’électrification d’équipements de terminaux et de certains quais.

Les années record au niveau des trafics, les grands projets et les alliances fructueuses se sont succédé et ont contribué à renforcer la compétitivité commerciale du Québec et du Canada ainsi que la visibilité de Montréal à l’échelle internationale. Les activités portuaires jouent aussi un rôle important quant à la réputation de chef de file mondial en innovation de la métropole : la mise en place du portail intelligent du camionnage et la solution CargO2ai, qui permet de prioriser les marchandises utiles à la lutte contre la COVID-19, n’en sont que quelques exemples.  

Je suis arrivée en poste en 2009, en pleine crise économique, et je quitte mes fonctions alors que la pandémie fragilise durement l’économie. C’est dans les moments plus difficiles que j’ai pu voir ce que notre force collective est capable de réaliser, en dirigeant nos efforts vers un but commun : celui de la relance économique du Grand Montréal et du Québec tout entier.

Avec un tel esprit de mobilisation et une telle capacité d’adaptation, je sais que, malgré les défis post-pandémie, l’avenir ne peut être que prometteur. Le Port de Montréal quant à lui, continuera de jouer son rôle de moteur économique unique, dans un souci constant de développement durable et d’une saine cohabitation avec la communauté qui l’entoure, des principes bien ancrés dans nos processus d’affaires et qui m’ont toujours tenu à cœur. Le Port est à l’aube d’une nouvelle étape majeure et de la réalisation du plus grand développement d’infrastructure de son histoire moderne avec le projet porteur et stratégique d’expansion portuaire à Contrecœur, un projet qui soutiendra la croissance des échanges commerciaux internationaux pour le Canada.

Si le Port de Montréal peut allier avec autant d’efficacité la compétitivité économique, l’excellence des services, la capacité d’innovation et le développement durable, c’est grâce à un travail d’équipe colossal. Je souhaite remercier sincèrement tous nos clients, nos partenaires, les travailleurs du port, les gouvernements et les municipalités où se déroulent nos opérations, ainsi que les associations d’affaires qui soutiennent et reconnaissent l’importance du transport des marchandises, avec une pensée spéciale pour CargoM, qui est un grand rassembleur de la chaîne logistique de Montréal. Merci aux membres du conseil d’administration de l’APM pour leur confiance et leur soutien. Et un grand merci aux employés de l’APM pour leur expertise et leur créativité.

Je tiens à offrir mes meilleurs vœux de succès à mon successeur, Martin Imbleau, qui prendra la barre de ce grand navire qu’est le Port de Montréal le 1er janvier prochain. Je suivrai avec un pas de recul, mais avec le même intérêt, tous les grands projets qui se dessineront pour soutenir Montréal comme étant la métropole portuaire dynamique, attirante et concurrentielle qu’elle a toujours été.

Et en attendant de vous croiser dans d’autres circonstances, je vous souhaite un heureux temps des fêtes et une année 2021 remplie d’espoir et de bonheur !

Sylvie Vachon

17 décembre 2020