28 mai 2020

Plus de 10 semaines après que la pandémie de la COVID-19 ait atteint le Québec, le Port de Montréal continue d’être pleinement opérationnel, alors que nos équipes et celles de nos nombreux partenaires sont mobilisées pour maintenir la chaîne d’approvisionnement. Malgré l’inévitable ralentissement qui se fait sentir depuis avril sur les quais, le Port de Montréal continue d’accueillir des navires dans ses 19 terminaux diversifiés et de faciliter la circulation des marchandises grâce à son système intermodal efficace et fluide.

Au-delà des opérations quotidiennes, des projets de développement d’optimisation portuaire ont repris à depuis la réouverture des chantiers à la mi-mai. Adoptant toutes les mesures sanitaires nécessaires dans les circonstances, les équipes de gestion de projets et les entrepreneurs ont repris le travail sur les principaux chantiers lancés par l’Administration portuaire de Montréal (APM), notamment : le réaménagement du terminal Bickerdike, la finalisation du terminal Viau, la réfection des quais 25 et 27 et la construction de la tour du Grand Quai du Port de Montréal.

Tous ces projets permettront non seulement d’être prêts à accueillir la croissance des trafics diversifiés du Port de Montréal à moyen et long terme, mais aussi de contribuer à la reprise économique par des investissements importants et immédiats dans les infrastructures portuaires.

L’APM poursuit aussi l’avancement de son plus grand projet, soit la réalisation du terminal à conteneurs Contrecœur. Les négociations avec les opérateurs privés se poursuivent, le processus environnemental est en cours de finalisation et certains travaux préparatoires pourraient être prêts à démarrer en 2020. Rappelons que ce grand projet dont la mise en service est prévue pour 2024 créera 5000 emplois pendant la construction et 1000 emplois en opération.

Avec une croissance importante au cours des dernières années, dont une sixième année record en 2019, le Port de Montréal est depuis longtemps un vecteur d’investissement important dans le Grand Montréal. Au-delà de sa fonction de catalyseur d’échanges commerciaux, la poursuite des projets portuaires permettra au Port de Montréal de jouer un rôle important dans la reprise économique qui s’annonce dans le contexte de cette crise sanitaire.