Pour la première fois de son histoire, le Port de Montréal a accueilli la semaine dernière un porte-conteneur en provenance directe de Chine, sans transbordement en Méditerranée.

Affrété par Fracht FWO, le Happy Rover a accosté le dimanche 14 novembre au terminal Racine, exploité par STMG, pour y décharger ses conteneurs. Relié à plus de 140 pays dans le monde, le Port de Montréal entretient des relations commerciales croissantes avec l’Asie, qui représente aujourd’hui plus de 30 % de ses volumes de marchandises manutentionnées passant habituellement par un transbordement en Méditerranée.

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les consommateurs et entreprises, qui ont subi au cours des derniers mois de nombreux imprévus dans les chaînes d’approvisionnement mondiales et qui craignent notamment des pénuries pour le temps des fêtes. Un lien direct et sans escale entre l’Asie et Montréal offre une solution optimale en termes de fluidité et d’efficacité de la chaîne logistique, bénéficiant d’un accès rapide aux infrastructures Port de Montréal et de la performance de son réseau intermodal directement connecté aux réseaux ferroviaire et routier.

Guillaume Brossard, vice-président, Croissance et développement de l’Administration portuaire de Montréal, a déclaré : « La première liaison maritime directe, sans transbordement, entre l’Asie et le Port de Montréal démontre la fluidité des échanges et la disponibilité de nos installations à Montréal. Le Port de Montréal est heureux de pouvoir compter sur l’efficacité et la force de ses partenaires clés de la chaîne d’approvisionnement. En tant qu’actif stratégique, notre rôle premier est d’assurer un service optimal au profit des entreprises et des citoyens nord-américains. La réactivité et la créativité de notre partenaire STMG contribuent de manière significative à notre capacité à remplir notre rôle essentiel au cœur de la société. »

23 novembre 2021