Communiqué de presse

L'Administration portuaire de Montréal se réjouit et prépare les prochaines étapes

 

Montréal, le 1er mars 2021 —L’Administration portuaire de Montréal (APM) se réjouit de la déclaration de décision du ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada relativement au projet d’expansion du Port de Montréal à Contrecoeur. Cette décision favorable, rendue après 5 années de consultations et d’analyses par l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, permet de franchir un jalon décisif vers l’obtention des permis. L’APM peut ainsi poursuivre le développement du futur terminal à la lumière des conditions de réalisations adoptées par le ministre.  

« Cette décision favorable ouvre la voie à la réalisation d’un nouveau terminal à conteneurs, une utilité publique essentielle au développement du Québec et du Canada. Les entreprises d’ici pourront ainsi profiter d’une infrastructure d’avenir aux retombées économiques considérables, tout en générant un impact minimal sur les écosystèmes humains, aquatique et terrestre » souligne Martin Imbleau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal.  L’APM entend poursuivre sa collaboration étroite avec les partenaires locaux et régionaux, notamment les différentes autorités concernées telles que les Premières Nations, afin de maximiser les retombées positives du projet.

À propos de l’expansion du Port de Montréal à Contrecœur 

Située en zone industrielle, la réserve foncière de Contrecœur, acquise par l’Administration portuaire de Montréal (APM) il y a plus de 30 ans, fait l’objet d’une planification rigoureuse et concertée afin de soutenir le développement de la chaîne logistique du Québec et de l’est du Canada. Avec l’appui de la Banque de l’infrastructure du Canada et du gouvernement du Québec, l’APM et des partenaires privés entendent y aménager un nouveau terminal à conteneurs à la fine pointe de la technologie en prévision de la manutention, à terme, de 1,15 million de conteneurs (EVP). Avantageusement située au cœur du principal bassin de consommateurs, d’importateurs et d’exportateurs du Québec et de l’est du Canada, proche des grands axes ferroviaires et autoroutiers, l’expansion du Port de Montréal à Contrecœur permettra de consolider les forces d’ici pour répondre efficacement aux besoins de demain. Ce projet renforcera, au cœur de la vallée du Saint-Laurent, un ensemble logistique de calibre mondial.
 
---

Pour consulter la Déclaration de décision relative à l'évaluation environnementale, cliquez ici : Projet d'agrandissement du terminal portuaire de Contrecoeur - Canada.ca (iaac-aeic.gc.ca)

 

À propos du Port de Montréal

Exploité par l’Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est le 2e plus important port au Canada et un centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. Seul port à conteneurs au Québec, il est un port de destination desservi par les plus grandes lignes maritimes au monde. Il est également une plaque tournante intermodale, dont l’offre de service est unique en Amérique du Nord, qui possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais, relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens. L’APM exploite aussi un terminal de croisières et un centre d’interprétation portuaire.

L’APM intègre les volets économique, social et environnemental dans ses démarches d’entreprise. Cet engagement est encadré dans une politique de développement durable, dont les principes directeurs visent l’implication, la coopération et la transparence. L’activité portuaire soutient 19 000 emplois et génère des retombées économiques de l’ordre de 2,6 milliards de dollars par année.

— 30 —

Source