fbpx

Sélectionnez votre langue

paysage avec arbres

« Le site de Contrecœur offre toutes les caractéristiques pour un développement optimal, et ce, dans les normes et le respect de l’environnement. » 

— Paul Bird, vice-président au projet Contrecœur

Un développement portuaire encadré et responsable

En mars 2021, le ministre de l'Environnement et du Changement climatique du Canada a transmis au Port de Montréal une déclaration de décision favorable pour le projet Contrecœur. Cette déclaration précise quelque 387 conditions de réalisation, qui couvrent des thématiques environnementales et sociales, et qui requièrent dans plusieurs cas la participation des Premières Nations. Plusieurs de ces obligations découlent d’engagements pris par le Port de Montréal, qui consolideront l’approche de durabilité du nouveau terminal.

Saviez-vous que ? 

Le respect des conditions de réalisation de la déclaration de décision favorable du projet est encadré par l’Agence d’évaluation d’impact du Canada et ses agents d’application de la loi. Ces agents réalisent entre autres des inspections de site et des enquêtes, pour s’assurer de la conformité et de la mise en oeuvre des conditions de réalisation d’un projet. Pour en savoir plus, visitez le site de l’Agence.

Plusieurs mesures d’atténuation et plans de compensation sont prévus dans le cadre du projet Contrecœur. Certains ont déjà été mis en place, avant le début des travaux du nouveau terminal, et font déjà l’objet de suivis par nos équipes. Le savoir-faire unique de nos gens, soutenu par des collaborateurs, des partenaires scientifiques et des experts issus des Premières Nations, est mobilisé dans la planification et l’implantation de ces mesures. 

Hirondelles de rivage

L’hirondelle de rivage est une espèce protégée au Canada. Pour protéger son habitat, l'APM a aménagé en 2019 et 2020 six nichoirs artificiels en béton et en sable à Contrecœur, avec 1 200 terriers disponibles pour la nidification. Les hirondelles se sont rapidement approprié les nichoirs mis à leur disposition. Vous souhaitez en savoir plus sur nos nichoirs ? Découvrez-les ici.

';

Rainette faux-grillon de l'Ouest

La rainette faux-grillon de l’Ouest est une espèce protégée au Canada. L’espèce est rare dans le sud du Québec et les effectifs sont actuellement faibles. Des mesures d'évitement de l'habitat de la rainette faux-grillon de l’Ouest ont été intégrées en phase de planification du projet de terminal à conteneurs pour réduire les pressions sur son habitat. Même si les infrastructures portuaires seront situées en dehors de son habitat, plusieurs mesures d’atténuation seront mises en place pour réduire les effets cumulatifs liés au développement à proximité de son habitat. Ces mesures incluent par exemple l’installation de clôtures de déviation pour la rainette durant la construction du terminal et la mise en place de zones tampons à des endroits stratégiques.

Chauves-souris 

Le site du projet Contrecœur est fréquenté par plusieurs espèces de chauves-souris. Certaines ont un statut précaire. Se nourrissant essentiellement d’arachnides et d’insectes nocturnes, les chauves-souris affectionnent particulièrement les habitats situés le long des sentiers forestiers, des lisières boisées ou encore de milieux humides. Pour combler leurs besoins de repos et de reproduction, trois condominiums à chauves-souris ont été aménagés en 2021, aux abords du nouveau terminal. Un suivi acoustique et un entretien des condominiums sont réalisés pour documenter leur utilisation.

Habitats forestiers

En compensation des coupes d’arbres requises pour l’aménagement du nouveau terminal, le Port de Montréal prévoit la plantation d’environ 40 000 arbres et arbustes dans la région de Contrecoeur. Des sites permettant de renforcer la connectivité des habitats forestiers à l’échelle territoriale et la pérennité des aménagements à long terme seront priorisés. Nous travaillerons en étroite collaboration avec nos partenaires de réalisation et nos parties prenantes, tout en veillant à répondre à leurs besoins.

Milieux humides

L’aménagement de trois marais permanents est envisagé sur les terrains du port de Montréal à Contrecœur pour compenser les milieux humides touchés par la construction du terminal portuaire. Les futurs marais aménagés totalisant approximativement 20 hectares permettront de remplir plusieurs fonctions écologiques, notamment de filtre contre la pollution, de conservation de la biodiversité et de qualité du paysage.

Chevalier cuivré 

Le chevalier cuivré est un poisson endémique au Québec. Il se reproduit dans la rivière Richelieu et, une fois adulte, il se nourrit dans les herbiers présents dans le fleuve Saint-Laurent et le lac Saint-Pierre. Le nouveau terminal à conteneurs empiètera sur 1 ha de l’habitat d’alimentation des adultes du chevalier cuivré. L’APM prévoit plusieurs mesures destinées à compenser le double de cet impact, en collaboration avec plusieurs organismes partenaires. La création d’habitats favorables à l’implantation des herbiers, un projet d’amélioration de la qualité de l’eau d’un sous-bassin versant de la rivière Richelieu et un programme de bonification de la recherche sur la reproduction du chevalier cuivré, un programme de sensibilisation des usagers du fleuve aux bonnes pratiques de navigation de plaisance sont des exemples de ces initiatives.

La Fédération de l’Union des producteurs agricoles de la Montérégie travaille depuis 2022 sur un projet concret dans le bassin versant du ruisseau Séraphin-Choquette, pricipal site de reproduction connu du chevalier cuivré. Cette initiative financée par l'APM vise à participer au rétablissement de l'espèce, notamment grâce à des pratiques agricoles écoresponsables. Vous souhaitez en savoir plus sur ce projet ? Découvrez-le ici.

 

VISER LA CARBONEUTRALITÉ   

En plus de suivre les indicateurs de performance de l’Alliance verte, le projet Contrecœur vise l’obtention d’une reconnaissance Envision pour le projet. L’Institute for Sustainable Infrastructure a établi ce système de reconnaissance pour le développement d’infrastructures durables. Envision fournit un cadre de référence pour évaluer entre autres aspects la durabilité et la résilience de projets d’infrastructure majeurs. En savoir plus sur Envision

  

Études environnementales

Le dossier d’évaluation d’impacts du projet Contrecœur et d’autres études environnementales peuvent être consultés ici : 

 

Documentation complète du projet Contrecoeur

Engagement environnemental

Le Port de Montréal et son partenaire de réalisation s’engagent à traiter les aspects sociaux, environnementaux et économiques du projet Contrecœur.
 

Rapports de suivi

En plus des plans de compensation, le projet Contrecœur implantera plusieurs programmes de suivi environnemental. Consulter les résultats de nos suivis tels qu’exigé par l’Agence d’évaluation d’impact du Canada (AEIC) :

 

 suivis environnementaux

La technologie au service de l’environnement

Le Port de Montréal est au cœur de l’innovation. En 2018, nous nous sommes associés avec le Centech, un incubateur technologique affilié à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ensemble, nous avons créé le premier accélérateur d’innovation portuaire en Amérique du Nord. Le Collision Lab X Centech permet d’explorer quatre piliers d’innovation : la visibilité de la chaîne logistique et la mobilité des marchandises, la cybersécurité, l’amélioration des processus et l’agilité, ainsi que la décarbonisation de la chaîne logistique.

En matière d’environnement, ce partenariat permettra au Port de Montréal d’accéder à des nouveaux services innovants proposés par des startups. Nous réalisons une veille permanente pour être à l’affut de nouvelles technologies, qui pourront être intégrées au projet Contrecœur. Récemment, notre partenariat avec le Centech nous a permis de développer un outil intelligent d’assistance à des conducteurs de locomotives. En vue de maximiser le remplacement de vieilles locomotives énergivores par des véhicules ferroviaires à faible émission, l’outil d’assistance aidera à optimiser la conduite de ces locomotives de nouvelle génération, et donc réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre. Vous souhaitez en savoir plus sur cette collaboration technologique ? Découvrez-la ici

Un partenaire technologique reconnu

Le Centech se classe parmi les 10 incubateurs d’entreprises universitaires les plus performants au monde. Lisez cet article pour en savoir plus