Présentation générale

Principal port d’attache pour l’approvisionnement de Terre-Neuve et des Îles-de-la-Madeleine, alimenté exclusivement par des entreprises locales, le terminal Bickerdike manutentionne chaque année près de 600 000 tonnes de marchandises diversifiées (conteneurs, voitures, camion-remorque…), en plus de desservir des navires de croisière.

  • Réaménagement des accès camions (fluidité et sécurisation)
  • Augmentation de la capacité électrique et mise à niveau
  • Remplacement de bâtiments
  • Réaménagement des surfaces d’entreposage de conteneurs et de marchandises
  • Réaménagement des surfaces de manutention pour les navires de croisière

Calendrier

1896

Construction du terminal Bickerdike du Port de Montréal. Jusque dans les années 1970, c’est sur ce terminal qu’étaient concentrées la majorité des activités portuaires.

2017

Octroi d’un soutien financier de 8,3 millions de dollars par le gouvernement du Québec dans le cadre de sa Stratégie maritime pour la réfection des installations du terminal.

2018-2019

Début de la phase de conception du projet

Été 2019

Début des travaux de réaménagement du terminal Bickerdike

 

2021

Fin prévue des travaux