Le Port de Montréal est fier d’offrir son soutien financier à un projet de protection des hirondelles noires, dont la population a diminué de 90 % au Québec entre les années 1970 et 2014.

Piloté par le comité ZIP Jacques-Cartier, le projet prévoit l’installation de quatre nichoirs sur les battures Tailhandier et un suivi du succès de nidification. Les nichoirs seront situés dans le corridor migratoire de l’espèce et adossés au parc national des Îles-de-Boucherville, où les populations d’insectes volants sont abondantes. Ce projet permettra d’accueillir annuellement un total de 80 couples nicheurs. Rappelons que huit îles de l’archipel des îles de Boucherville sont sous la gouverne de l’Administration portuaire de Montréal.

Le Port de Montréal soutient le Comité ZIP Jacques-Cartier dans ses actions depuis 2009. Il contribue financièrement à différents projets, notamment à travers le Fonds d’action Saint-Laurent. Pour en apprendre plus sur d’autres projets de collaboration, lisez l’article du magazine Carnet de bord ici.