Au total, 46 escales sont prévues au calendrier 2022, ce qui, dépendamment du taux d’occupation des navires, amènera entre 40 000 et 50 000 passagers. Une bonne nouvelle pour la métropole et les acteurs du tourisme, compte tenu des retombées économiques considérables que représente ce secteur d’activités — rappelons qu’en 2019, le secteur des croisières a généré près de 30 M$ de retombées économiques pour la Ville.

À quoi ressemblera cette saison postpandémique ? On note une tendance générale vers des navires plus petits, offrant des expériences tournées davantage vers le luxe et les expéditions locales. Les itinéraires dans les Grands Lacs sont notamment en vogue, incluant Montréal en raison sa position stratégique au carrefour du Saint-Laurent et des Grands Lacs.

On compte également six nouveaux navires qui viendront pour la première fois à Montréal : l’Ambience (2000 passagers) de la compagnie Ambassador Cruise Line ; le Zenith (1800 passagers) de la compagnie Peace Boat ; l’Amera (900 passagers) de la compagnie Phoenix Reisen ; Le Bellot et le Dumont d’Urville (180 passagers) de la compagnie Ponant et l’Ocean Explorer (160 passagers) de la compagnie Vantage Cruises.

Pour plus de détails sur les escales prévues à Montréal, visitez le calendrier des croisières sur notre site web.