Communiqué de presse

Montréal, le 26 mai 2022 — C’est avec fébrilité que les équipes de l’Administration portuaire de Montréal (APM) ont accueilli hier, le 25 mai 2022 à 14 h, la première visite du CMA CGM MONTRÉAL. D’une longueur de 200 mètres et d’une capacité de 2500 conteneurs EVP (équivalent 20 pieds), ce navire portant le nom de la métropole québécoise reliera le Port de Montréal aux marchés de l’Europe du Nord. Pour l’occasion, une plaque a été remise au capitaine Arcenal Plaza Alnes lors de son arrivée au terminal Cast. L’APM se réjouit également de la venue de plusieurs nouveaux navires, offrant une capacité accrue ainsi qu’un meilleur bilan écoénergétique : le Vistula Maersk, le Vayenga Maersk et le MV Nukumi.

2022 05 26 cma cgm montreal remise tchop
De gauche à droite sur la photo : Michael Fratianni, président et chef de la direction de STMG, Amine Dounnajah, directeur commercial principal de CMA CGM Canada, Michel Sawaya, directeur d'entreprise à CMA CGM, Daniel Dagenais, vice-président à la performance portuaire et au développement durable de l'APM, Thiago Campos, directeur général de CMA CGM Canada, Sonia Martini, directrice du développent d’affaires et service à la clientèle de STMG et Martin Imbleau, PDG de l'APM.

« Le Port de Montréal se réjouit de l’entrée en service du CMA CGM Montréal, qui démontre l’engagement de cette ligne maritime et la force des liens commerciaux qui nous unissent. Le Port de Montréal demeure une option compétitive et attrayante, un port fiable et fluide qui permet de desservir efficacement les marchés du Québec, de l’Ontario et du Midwest américain », a déclaré Martin Imbleau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal.

« En tant qu’opérateur de terminaux, c’est un plaisir pour nous d’être témoin des succès de nos partenaires. Au cours de la dernière décennie, la Société Terminaux Montréal Gateway (STMG) est fière d’avoir travaillé avec l’équipe de CMA CGM, qui a démontré à maintes reprises son dévouement aux clients et à la chaîne d’approvisionnement. Et nous sommes bien sûr impatients de continuer à soutenir les objectifs de croissance de CMA CGM », a dit Michael Fratianni, président et chef de la direction de STMG.

Thiago Campos, directeur général de CMA CGM Canada, a déclaré : « En tant que chef de file mondial en matière de solutions maritimes, terrestres, aériennes et logistiques, le groupe CMA CGM s’engage à constamment optimiser les relations commerciales avec ses partenaires. Nous sommes heureux de célébrer la première escale du CMA CGM MONTRÉAL sur notre service Saint-Laurent, qui augmente la capacité entre le Canada et l’Europe du Nord pour répondre à la demande des consommateurs. Nous sommes là pour les besoins de nos clients canadiens qui souhaitent expédier du vrac solide ou des marchandises à température contrôlée. »

L’APM se réjouit également de la venue de plusieurs nouveaux navires offrant une capacité accrue ainsi qu’un meilleur bilan écoénergétique :

  • Le Vistula Maersk et le Vayenga Maersk, qui comptent parmi les plus grands porte-conteneurs de classe « glace » du monde, sont conçus spécifiquement pour fonctionner dans des conditions d’eau glacée. Outre une coque plus solide, ils se caractérisent par une efficacité accrue et une consommation de carburant minimale. Le navire utilisera notamment du biocarburant, fabriqué à partir de biomasse durable recyclée. Ces deux navires seront affectés sur le même service reliant le Canada à l’Europe du Nord.
  • Le MV Nukumi, le nouveau navire autodéchargeur diesel-électrique de Canada Steamship Lines, a effectué avec succès plus tôt ce mois-ci son opération inaugurale de chargement et déchargement de sel de déglaçage pour Sel Windsor au Port de Montréal. Ce navire a été conçu spécifiquement pour répondre aux besoins de transport maritime de sel de déglaçage de Sel Windsor dans l’est du Canada, en provenance de la mine de sel des îles de la Madeleine. Plusieurs innovations intégrées dans la conception du MV Nukumi contribuent à réduire l’empreinte environnementale globale du navire et devraient réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique de 25 % et 80 %, respectivement, par rapport aux navires précédents qui effectuaient les mêmes trajets.

« L’industrie maritime a un rôle clé à jouer dans la transition énergétique et le Port de Montréal est heureux d’accueillir de nouvelles générations de navires plus sobres en carbone. Offrir des infrastructures optimales pour les navires de demain sera toujours au cœur de nos priorités », a poursuivi Martin Imbleau.

 

À propos du Port de Montréal

Exploité par l’Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est le 2e plus important port au Canada et un centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. Seul port à conteneurs au Québec, il est un port de destination desservi par les plus grandes lignes maritimes au monde. Il est également une plaque tournante intermodale, dont l’offre de service est unique en Amérique du Nord, qui possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais, relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens. L’APM exploite aussi un terminal de croisières et un centre d’interprétation portuaire.

L’APM intègre les volets économique, social et environnemental dans ses démarches d’entreprise. Cet engagement est encadré dans une politique de développement durable, dont les principes directeurs visent l’implication, la coopération et la transparence. L’activité portuaire soutient 19 000 emplois et génère des retombées économiques de l’ordre de 2,6 milliards de dollars par année.

— 30 —

Source