Bâtissant sur une collaboration fructueuse de près de 10 ans, le Port de Montréal est heureux d’avoir reçu ses collègues du Port d’Anvers les 14 et 15 novembre derniers pour deux journées de travail intenses portant sur différents projets communs.

Dans l’objectif de consolider les relations entre les deux ports et de partager les meilleures pratiques, les discussions et les échanges ont porté sur trois axes prioritaires du partenariat qui unit les deux administrations portuaires :

  • L’innovation, à l’heure où le partage de données et d’informations logistiques figurent parmi les outils privilégiés pour gagner en fluidité et en performance
  • La transition énergétique, notamment le développement d’un corridor vert d’offrir des solutions écoresponsables d’un bout à l’autre de la chaine logistique, incluant les infrastructures portuaires et les solutions d’avitaillement pour accueillir les nouvelles générations de navires.
  • la chaîne du froid, dans un contexte marqué par la forte croissance du secteur des conteneurs réfrigérés, permettant de transporter à température contrôlée aussi bien des fruits et légumes que du vin, du maquillage ou des produits pharmaceutiques.

Porte d’entrée de choix pour les marchés européens et important port de transbordement, le Port d’Anvers est le plus important partenaire du Port de Montréal avec près de 15 % des tonnages conteneurisés qui ont pour origine ou destination le Port d’Anvers.  

 

PIE2022 12 01 anvers2
De gauche à droite : Philippe Beaujean, responsable des relations avec les chargeurs et les transitaires, Port d'Anvers ; Marc-André Paquin, directeur adjoint du développement et des relations internationales, APM ; Alain Berard, directeur du développement et des relations internationales, APM ; Guillaume Brossard, vice-président au développement au marketing et aux relations internationales, APM ; Yves Gilson, directeur du marketing et des croisières, APM ; Wim Dillen, directeur du développement international, Port d'Anvers ; Filip Vandenbussche, représentant du Port et du développement commercial en Amérique du Nord, Port d'Anvers ; et Simon Savard, analyste à la veille stratégique et l'innovation, APM.
1er décembre