Mercredi dernier, le 24 avril, l’APM, Environnement et Changement climatique Canada et Pêches et Océans Canada ont annoncé conjointement le projet de création de réserves de faune sur plusieurs îles du Saint-Laurent. Parmi celles-ci figurent les huit îles de l’archipel des îles de Boucherville et l’île Verte gérées par l’APM, où un programme intensif de création d’aires de frai et d’amélioration des habitats pour le poisson a été lancé il y a plus de 15 ans.

Au cours des prochains mois, les trois organisations poursuivront leur discussion afin d’amorcer le processus de création des réserves nationales de faune qui comprend des consultations avec les communautés autochtones et les partenaires locaux. Ces derniers sont des collaborateurs importants et leur apport contribuera à l’atteinte des objectifs de conservation de ce projet.

« Nous sommes très heureux de travailler étroitement avec Environnement et Changement climatique Canada afin de désigner ces îles comme réserve nationale de faune. Pour nous, c’est une suite logique aux actions que nous menons dans le secteur depuis des décennies », a déclaré Sylvie Vachon lors du point de presse qui s’est tenu au Grand Quai en présence de la mairesse Valérie Plante et de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada Catherine McKenna.