On peut être un voisin industriel tout en étant à l’écoute des citoyens et responsable de ses actions. À travers ses mesures d’atténuation et de protection de l’environnement, le Port de Montréal veille à favoriser la cohabitation avec les communautés avoisinantes et à limiter l’impact de ses activités.

Mesures d’atténuation

Différentes mesures ont été mises en place pour réduire les impacts des opérations portuaires.

Afin de diminuer les nuisances sonores occasionnées par les activités de manutention des conteneurs, des alarmes à bruit blanc ont remplacé les alarmes de recul sonores des équipements sur les terminaux. Contrairement aux alarmes sonores traditionnelles qui impliquent un niveau sonore plus élevé, les alarmes de recul multifréquence emploient une large bande de fréquences de bruit blanc. Moins de bruit, tout en garantissant la sécurité des travailleurs partout sur les terrains du port.

À la demande des citoyens rencontrés lors de consultations publiques, les grues du terminal Viau ont été peintes en gris (plutôt qu’en rouge comme prévu initialement) afin qu’elles se fondent mieux dans le paysage.

 

En mars 2018, Société Terminaux Montréal Gateway (MGT), qui exploite les terminaux Cast et Racine, a fait l’acquisition de 10 nouvelles grues-portiques sur pneus électriques (E-RTG) auprès de Liebherr Container Cranes. Ces grues-portiques électriques et écologiques présentent de nombreux avantages en termes de réduction du bruit et de réduction des émissions polluantes.

Pour en savoir plus

Et aussi...

 
 

Niveau des avertisseurs sur les équipements de manutention réglé au minimum sécuritaire sur les terminaux.

Graisseurs biologiques sur la voie ferrée dans le Vieux-Port.

Interdiction d’effectuer des travaux bruyants et d’éclairer certaines zones du port après 19 h

Protection de l’environnement

Plusieurs aménagements végétalisés ont été réalisés par l’APM ces dernières années au cœur et en bordure des espaces portuaires. 

 

Chaque année depuis 2011, des employés de l’APM participent au nettoyage des berges du parc de la Promenade-Bellerive ou de Contrecoeur, dans le cadre du Grand nettoyage des rivages canadiens.

Le Port de Montréal a contribué à l’aménagement du parc Barbe-Denys-De La Trinité de Contrecœur. Un réseau de sentiers multiusages a été nettoyé, aménagé, balisé et valorisé, permettant à la population de Contrecœur et des environs de bénéficier d’un site naturel. Le parc Barbe-Denys-De La Trinité est une zone de conservation protégée d’environ 5,3 millions de pieds carrés. En hiver, les sentiers sont accessibles en raquette. Un ponceau sur pilotis a été bâti afin de protéger les milieux humides et relier entre eux les quelque 8 kilomètres de sentiers.  

En savoir plus