Commercer avec le monde

NOUVELLES

Les gagnants du Défi Port intelligent ÉTS 2018


Les gagnants et les professeurs impliqués dans le projet ont été invités
au siège social de l'APM pour recevoir leur prix.

Le 22 janvier dernier, le Port de Montréal a remis à quatre équipes d’étudiants de l’École de technologie supérieure (ÉTS) les prix du Défi Port intelligent ÉTS 2018. Elles se sont partagé des bourses totalisant 10 000 $.

Les étudiants qui participaient au Défi devaient trouver une solution innovante pour améliorer la circulation des camions qui viennent chercher ou porter des conteneurs aux terminaux situés sur le territoire du Port de Montréal. Le jury était composé de membres de l’APM et de l’ÉTS.

Le Port de Montréal met l’innovation au centre de sa stratégie. « L’innovation est un outil de différenciation plus important que l’argent, dit Serge Auclair, vice-président stratégie et ressources humaines. Elle nous permet de concurrencer des ports bien plus gros que nous. » Dans ce contexte, les partenariats comme celui que le Port développe avec l’ÉTS sont extrêmement importants.

Contrecœur : une étape importante franchie


 

Le projet de terminal à conteneurs de Contrecœur a franchi un jalon important avec le dépôt de l’étude d’impact environnemental.

Voilà plus de 50 ans que le Port de Montréal manutentionne des conteneurs, et ce segment d’affaires connaît une croissance constante. Étant le seul port à conteneurs au Québec et le premier port en importance dans l’est du Canada, le Port de Montréal planifie son développement futur afin de soutenir la croissance et de permettre au Québec et à l’est du Canada de rester compétitifs face aux grands ports américains qui investissent des sommes colossales dans leurs infrastructures.

Les dirigeants du Port de Montréal ont entrepris, il y a plusieurs années, la planification d’un terminal à conteneurs sur ses terrains de Contrecœur, sur la rive sud du Saint-Laurent. Il s’agit d’un emplacement stratégique pour la manutention des conteneurs en raison de sa géométrie favorable, de la proximité des réseaux ferroviaires et routiers ainsi que des marchés desservis. En plus d’offrir une flexibilité pour répondre aux besoins à très long terme, le site visé est situé dans un secteur non urbain, doté d’espaces pour le développement industriel et logistique.

Le Port de Montréal a adopté une politique de développement durable et, dans cette optique, il entend réaliser ce projet en prenant toutes les mesures nécessaires pour minimiser son empreinte environnementale. Dans le cadre de l’étude d’impact rendue publique le 18 janvier dernier, l’APM s’est penchée sur de nombreux enjeux regroupés sous cinq thèmes :

  1. Circulation routière et ferroviaire – Environnement
  2. Milieux aquatique et terrestre
  3. Transport maritime
  4. Retombées économiques
  5. Milieu humain – Impacts pour les communautés voisines

Le résumé de l’étude d’impact est accessible sur le site de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACEE).

Depuis 2014, des centaines de citoyens et de parties prenantes ont été consultées dans le cadre de ce projet. De plus, des audiences tenues par l’ACEE se sont déroulées du 27 février au 1er mars.

Canne à pommeau d’or


 

Le 1er janvier 2018, c’est le capitaine Rakesh Kumar, de nationalité indienne, commandant du navire Ottawa Express, qui a remporté la Canne à pommeau d’or.

Cette année, la cérémonie s’est déroulée en présence de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et du ministre québécois délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour.

Longue tradition au Port de Montréal, la Canne à pommeau d’or, dont c’était la 179e édition, récompense le capitaine du premier navire océanique de l’année qui entre au port sans escale. L’Ottawa Express avait quitté le port de Liverpool en Angleterre le 21 décembre précédent. Il a passé les limites des eaux du Port de Montréal le 1er janvier à 11 h 55.

Il faut se souvenir que, jusqu’en 1964, le fleuve gelait et le port fermait en hiver. Le premier navire arrivait après la fonte des glaces, au début du printemps et c’était tout un évènement. Aujourd’hui, la Canne à pommeau d’or sert surtout à rappeler à tous que le port est ouvert à longueur d’année.