Commercer avec le monde

MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE-DIRECTRICE GÉNÉRALE

Fluidité des opérations portuaires : conjuguer efficacité et bon voisinage

S’il y a un terme qui revient constamment quand on parle de logistique portuaire et d’optimisation des infrastructures, c’est bien celui de « fluidité ». On le répète souvent : c’est le nerf de la guerre !

La fluidité a un impact aussi bien sur les opérations portuaires que sur le bien-être des citoyens résidant près de nos installations.

En effet, un camion qui passe plusieurs heures à attendre son chargement contribue à l’augmentation des gaz à effets de serre, tout en encombrant le réseau routier aux alentours.

Des terminaux saturés nécessitent des équipements fonctionnant de façon plus intensive et risquent de générer davantage d’enjeux de cohabitation.

Un conteneur qui reste à quai peut contenir des produits périssables. Rappelons que les produits alimentaires représentent près de 3 millions de tonnes de marchandises, soit 15 % du total de nos marchandises conteneurisées.

C’est donc avec le mot d’ordre « fluidité » que nous avons amorcé récemment plusieurs projets d’infrastructure. Pour les entreprises qui veulent recevoir ou expédier leur marchandise plus rapidement. Pour les consommateurs qui aiment profiter de produits frais sur les étalages, et pour les voisins qui souhaitent moins de congestion routière et de nuisances sonores. Moins de congestion pour les camions et d’émission de GES, plus d’efficacité et un meilleur service pour les entreprises. Nous en sortons tous gagnants !

Voici deux exemples de projets en cours :

  • un pont ferroviaire à la sortie du portail d’entrée des camions afin d’éliminer les conflits de circulation avec les trains à la hauteur de l'entrée De Boucherville.
  • un lien routier enjambant la rue Notre-Dame afin de donner aux camions un accès direct entre le Port de Montréal et le réseau autoroutier via le futur prolongement du boulevard L’Assomption. Une rencontre citoyenne aura lieu au sujet de notre projet de lien routier le 5 décembre prochain (surveillez notre page Facebook).

Nous misons également sur l’innovation technologique pour répondre aux enjeux de fluidité. Un exemple ? L’application web PORTail du camionnage, destinée aux camionneurs, qui les informe des temps d’attente à prévoir sur les terminaux afin qu’ils puissent planifier leurs déplacements et éviter les périodes de congestion. Un modèle prédictif sera déployé d’ici quelques semaines, permettant aux camionneurs de prévoir à l’avance leurs déplacements.

Les relations harmonieuses avec nos voisins et la transparence sont des priorités pour nous !

Sylvie Vachon