Commercer avec le monde

Agrandissement - Terminal portuaire de Contrecoeur

Mise en contexte

L’Administration portuaire de Montréal (APM) développe un projet de terminal à conteneurs à Contrecœur. Ce projet d’envergure vise à soutenir la croissance du marché des conteneurs au Québec et dans l’est du Canada.

Le Port de Montréal manutentionne des conteneurs depuis 1967 et ce segment d’affaires connait une croissance constante. Le terminal à conteneurs Viau, mis en service en 2016, est une preuve tangible de cette croissance soutenue. À terme, ce nouveau terminal  portera la capacité totale du Port pour la manutention des conteneurs à 2,1 millions de conteneurs EVP (équivalents vingt pieds) sur l’île de Montréal.

Le nouvel espace portuaire en développement à Contrecœur permettra d’accueillir cette croissance organique, mais aussi de profiter des occasions d’affaires découlant des marchés émergents, de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne et de la Stratégie maritime du Québec.

Entre 1988 et 1992, le Port de Montréal a acquis 468 hectares de terrain incluant 4 km de berges et un terminal en fonction depuis les années 1950 à Contrecœur. L’APM planifie actuellement le développement d’un terminal à conteneurs dans ce secteur. Il s’agit d’un emplacement stratégique puisqu’il répond le mieux aux besoins et aux critères essentiels pour la manutention de conteneurs, dont :

  • La proximité des réseaux ferroviaires et autoroutiers
  • La géométrie et la superficie du site
  • La flexibilité du site sur le plan de son aménagement
  • L’impact minimal sur le milieu écologique et social

Ce projet permettra, à terme, de manutentionner 1,15 M de conteneurs EVP (équivalents vingt pieds).

Depuis quelques années, l’APM a entrepris des démarches afin d’obtenir les permis nécessaires à la mise en place de ce projet.

Dans l’objectif de favoriser l’intégration de ce projet dans la communauté, l’APM a réalisé en 2014 un exercice de préconsultation de l’ensemble des parties prenantes, incluant ses partenaires d’affaires, les intervenants gouvernementaux concernés, les communautés locales et les groupes d’intérêt.

 

État de l’avancement du projet

2 mars 2018 - L’équipe de l’Administration portuaire de Montréal (APM) a participé aux consultations publiques de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACÉE) du 27 février au 1er mars afin de présenter les résultats de l’étude d’impact environnemental pour son projet de terminal à conteneurs de Contrecœur.

Portinfo Express

 

Février 2018 - Après avoir déposé la description de son projet d’agrandissement à Contrecœur à l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACÉE) en décembre 2015, l’APM a terminé plusieurs études sectorielles qui ont bonifié son étude d’impact environnemental, remise à l’Agence en septembre 2017. De plus, dans le cadre de ce processus, elle a consulté plusieurs parties prenantes concernées par ce projet. Elle a, entre autres, tenu des ateliers thématiques avec différentes parties prenantes en mars 2017 et deux journées portes ouvertes à Contrecœur et à Verchères en mai 2017.

Le 18 janvier 2018, l’ACÉE a rendu publique l’étude d’impact environnemental (lien) du projet sur son site Internet. L’étude fera l’objet d’une consultation publique (lien), dont des sessions d’information du 27 février au 1er mars prochains.

L’étude d’impact environnemental

Fiche de synthèse

Communiqué de presse