Commercer avec le monde

un wifi pour les marins

Les marins du monde se passent le mot : dans le port de Montréal, on a accès à Internet gratuitement, à bord du navire !


 

 

Depuis décembre 2011, le Port de Montréal s’est taillé la réputation d’escale où il fait bon s’arrêter pour retrouver ses enfants, son conjoint, ses amis sur Skype, ou pour leur donner des nouvelles par courriel. Une connexion Internet sans fil gratuite est assurée jour et nuit, à longueur d’année. Le Port de Montréal est l’un des seuls au monde à offrir ce service aux marins.

Chaque semaine, le Port de Montréal envoie un nouveau nom d’usager et un mot de passe aux transporteurs maritimes qui, à leur tour, le relaient à leur navire qui approche les eaux du port. Ainsi, le réseau sans fil est réservé aux marins, de sorte qu’il ne souffre jamais d’un ralentissement qui serait causé par un trop grand achalandage sur la bande passante.

Le Port de Montréal possédait déjà un réseau d’antennes couvrant tout son secteur, sur 40 km, de la Cité du Havre jusqu’à Contrecœur, pour assurer la navigation électronique et les communications des équipes de travail du port, comme les services de sécurité. En moyenne, 24 communications par jour sont effectuées par les équipages de passage à Montréal, chaque connexion profitant à plusieurs marins.

« Un navire qui devait aller à Montréal a dû changer son port d’escale à la dernière minute. Tous les marins étaient déçus », raconte Patrice Caron, inspecteur de l’International Transport Workers’ Federation pour le Québec et l’Ontario.

Prix


 

Le wifi pour les marins a valu au Port de Montréal le Bronze lors de la remise des prix Communications 2013 de l’International Association of Ports and Harbors (IAPH). Les prix ont été remis dans le cadre de la 28e conférence mondiale IAPH World Ports, qui se déroulait du 6 au 10 mai 2013 à Los Angeles. Le Port de Montréal y était représenté par Gaétan Vigneault, directeur de la technologie de l’information. Il a reçu le prix au nom de l’Administration portuaire de Montréal et de l’équipe qui a réalisé le projet.

« Notre système wifi est à la fois sécuritaire et flexible. Son implantation est le fruit d’un travail d’équipe, car elle fait appel à une multitude de facettes technologiques comme l’infrastructure, la connectivité, la communication comme telle, ainsi qu’à de nombreux logiciels de sécurité, d’enregistrement, de pare-feu, etc. », a expliqué Gaétan Vigneault dans son allocution de remerciement.

Dernière heure – Le capitaine du Port de Montréal, Jean-Luc Bédard, a reçu, il y a quelques jours, un courriel écrit en russe provenant du port de Vladivostok, situé en Russie extrême-orientale. On lui demande des conseils pour l’installation d’un wifi gratuit pour les marins.