Commercer avec le monde

VOISINS DU PORT

Une maison à l’écoute des enfants


 

Dans Hochelaga-Maisonneuve, la Maison des enfants de l’Île de Montréal accueille les 5 à 12 ans. Ici, on les écoute et, surtout, on les aide à développer leurs forces et leur confiance en eux. Une Maison qui appartient aux enfants.


 

S’il existait une maison des enfants, comment l’imaginerais-tu ?

« Elle aurait un pignon, deux étages, un escalier en tire-bouchon. Il y aurait des animaux, différentes pièces… une pour bricoler, une pour cuisiner, une pour faire nos devoirs, une pour bouger, une autre pour se déguiser et se maquiller… »

Et comment seraient les adultes qui t’y accueilleraient ?

« Ils écouteraient les enfants et garderaient leurs secrets. »

 

 

 

 

Après 10 minutes à visiter les pièces, on ne souhaiterait rien d’autre que d’avoir à nouveau 8 ans. Il y a la Pièce aux déguisements, avec beaucoup de miroirs pour se maquiller ! La Pièce aux rêves, habitée par une vraie colombe vivante et toute blanche qu’on peut prendre dans nos mains ! Et la Grande pièce, où il n’y a presque pas de meubles, où on peut courir et jouer à la bataille d’oreillers avec Hugo, qui travaille à la Maison. On relaxe dans la Pièce bleue avec une musique douce. On bricole dans la Pièce aux découvertes. Et, si on en a envie, on se réfugie dans la Pièce d’écoute pour livrer son secret à un adulte, en toute confidence.

 

La Maison offre quatre programmes :

  1. L’accueil des enfants après l’école et le samedi matin, principalement pour les enfants du quartier.
  2. L’accueil des groupes-classes, qui propose aux enseignants et aux parents accompagnateurs de découvrir la maison. Deux demi-journées par semaine. Une classe à la fois.
  3. L’écoute en classe, où l’adulte de la Maison est présent pour écouter les confidences d’un enfant. Pour créer un lien de confiance entre les enfants et le bénévole, la visite en classe est prévue chaque semaine.
  4. Le courrier des enfants, offert dans 21 écoles de l’île (il y a une liste d’attente). Les enfants qui le veulent écrivent à un adulte de la Maison, qui leur répond. Une armée de 150 bénévoles répond à 5 000 lettres par année. Ils lisent le courrier, en tentant de saisir le besoin de chaque enfant. Ils prennent ensuite le temps de répondre à chacun. Chaque lettre est enjolivée d’un dessin, avec des brillants. C’est comme un cadeau. L’enfant qui reçoit sa lettre se sent reconnu et écouté. « Toutes les lettres et toutes les réponses sont relues par un groupe de personnes d’expérience, explique la directrice, Chantal Tétreault. Les enfants peuvent nous écrire pendant plusieurs années, selon leurs besoins. »

 

La Maison des enfants est située sur le boulevard Pie IX, au sud de la rue Ontario, et elle existe depuis presque 30 ans. Au fil des ans, cet organisme communautaire est devenu une véritable référence, jusqu’en France, même ! « Plusieurs “Courriers des enfants” ont vu le jour en Europe, et chaque année des professeurs et des étudiants se déplacent pour s’inspirer de notre mission », dit Chantal Tétreault.

L’équipe de huit personnes de la Maison peut compter sur un solide réseau d’environ 300 bénévoles formés spécialement pour le programme dans lequel ils s’impliquent. Parmi eux, on retrouve des bénévoles de tous horizons professionnels (psychologues, intervenants, retraités professeurs, etc.). Bref, le service offert par la Maison des enfants de l’Île de Montréal est de calibre professionnel. On écoute et on accompagne les enfants dans leurs moments de joie et de réussite, mais également dans des moments plus difficiles : victime ou témoin d’intimidation, peine d’amour, conflits avec les amis ou la famille, solitude, etc.

 


 

Faute de sous et de moyens, l’organisme doit malheureusement refuser des enfants et des écoles. Il est toujours à la recherche de partenaires et de donateurs. Le Port de Montréal est très heureux et très fier de soutenir la Maison des enfants de l’Île de Montréal.

Pour en savoir plus : www.lamaisondesenfants.qc.ca.