Commercer avec le monde


investissement majeur du gouvernement fédéral au port de montréal

Mars 2012

L’honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé un investissement de 15,1 millions de dollars du gouvernement fédéral dans un projet d’optimisation des aires de manutention de conteneurs au port de Montréal.

Le projet comporte deux volets. Le premier volet vise à moderniser le secteur Maisonneuve en vue d’en faire un terminal pleinement optimisé, dont la capacité sera augmentée d’environ 50 000  conteneurs EVP grâce à la relocalisation de divers édifices. La capacité du terminal sera ainsi portée à 520 000 conteneurs EVP.

Le deuxième volet consiste à requalifier une aire de vrac en aire de conteneurs dans le secteur Viau. Ce volet comprendra des travaux de démolition de bâtiments, de préparation de l’espace ainsi que des travaux à la voie ferrée adjacente. Le nouvel espace pourra accueillir 150 000 conteneurs.

« Je suis particulièrement heureuse du soutien du gouvernement du Canada dans nos efforts pour augmenter notre capacité de manutention des conteneurs. C’est la preuve du rôle prépondérant que joue le Port de Montréal dans la Porte continentale et le corridor Québec-Ontario par où transitent les deux tiers du commerce international du Canada », a déclaré Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l’Administration portuaire de Montréal.

Au terme du projet, fin mars 2014, la capacité totale de manutention des conteneurs au port de Montréal aura été portée à 1,8 million de conteneurs EVP, soit une augmentation de 12,5 %.

Le coût total des travaux est évalué à 39,25 millions de dollars.

Par ailleurs, le ministre Lebel a également annoncé une participation financière de 500 000 $ dans un projet qui vise à optimiser la navigation dans le chenal du Saint-Laurent entre Québec et Montréal. Son but est de mettre en place une technologie qui va permettre d’accroître la capacité de chargement des navires en maximisant l’utilisation de la colonne d’eau du chenal.

Ce projet permettra le chargement optimal des navires pour augmenter potentiellement le trafic de plus de 500 000 tonnes pour les services de conteneurs à Montréal.