Commercer avec le monde

DOSSIER : PÔLE LOGISTIQUE DE TRANSPORT


 

Savannah développe un impressionnant pôle logistique centré sur son port

En juin dernier, une délégation du Port de Montréal s’est rendue à Savannah en Géorgie pour étudier de près sa grappe industrielle. C’est en grande partie grâce à cette grappe que Savannah est devenue le principal point de transit des marchandises dans le sud-est des États-Unis et le deuxième port à conteneurs en importance sur la côte est.

Au cours du dernier quart de siècle, le port de Savannah a déployé de grands efforts pour aménager des zones de logistique adjacentes à son territoire, donnant ainsi naissance à une impressionnante grappe centrée sur le port. Sa stratégie était bien définie : l’aménagement de parcs de logistique à proximité des installations portuaires, pour faciliter la distribution massive des importations transitant par le port. Le grand volume de conteneurs déchargés près des centres de distribution représente, à son tour, une occasion intéressante pour le marché d’exportation local. De coup, cela garantit l’équilibre du trafic, et des navires remplis au maximum.

Jumelée à des investissements importants dans les infrastructures portuaires, cette stratégie a rapidement été couronnée de succès. L’aménagement du Crossroads Business Park en 1998 a permis l’ouverture d’autres zones de logistique dans un rayon de 40 kilomètres.

Aujourd’hui, Savannah est un pôle logistique occupant une superficie de plus de 21 000 acres répartis sur une multitude de sites. Environ 70 % de ces sites sont publics, tandis que 30 % appartiennent à des intérêts privés.

Le pôle logistique de Savannah a attiré des commerces de vente au détail à grande surface, tels Dollar Tree, Home Depot, Ikea, Lowe’s, Pier 1 et Target. La région abrite la plus forte concentration de centres de distribution d’importations du sud-est des États-Unis. En fait, plus de 250 centres de distribution comptent maintenant sur le port pour leur approvisionnement. Ce succès a entrainé l’apparition, autour du port de Savannah, de services d’expédition de plus en plus nombreux.


Un guichet unique offre aux clients du pôle un éventail complet de services gratuits: gestion de projets
ingénierie, graphisme 3D, cartographie, planification de sites, analyse démographique, analyse du coût
de transports et besoins en main-d'oeuvre. (Photo : Stephen B. Morton)

Par ailleurs, Savannah est devenue le principal point de transit des marchandises dans le sud-est des États-Unis, et le deuxième port à conteneurs en importance sur la côte est américaine. Au cours des 24 dernières années, le volume de conteneurs manutentionnés a été multiplié par six. Il est passé de 500 000 en 1990, à plus de 3 millions EVP (équivalents vingt pieds) en 2013. Le trafic de marchandises a également atteint un point d’équilibre très satisfaisant, 47 % du fret conteneurisé manutentionné au port étant importé, tandis que 53 % est exporté.

Facteurs de succès

« Plusieurs facteurs expliquent la performance du pôle logistique de Savannah, dit Curtis Foltz, directeur administratif de la Georgia Ports Authority (administration portuaire de la Géorgie), le premier étant son emplacement. Le port de Savannah est 160 km plus près de la ville d’Atlanta que tout autre port américain. Cette grande région métropolitaine, qui héberge plus de quatre millions d’habitants, constitue un marché de détail imposant. En outre, à titre de plaque tournante ferroviaire bien établie, Atlanta demeure un important point logistique de pénétration dans le sud-est du pays et au-delà, ou encore pour le transport des produits destinés à l’exportation vers la côte. »

De plus, le port de Savannah est desservi par un excellent réseau routier et ferroviaire. Les autoroutes Interstate 95 et Interstate 16 convergent en un point situé à 8 kilomètres environ du port. « Aucun autre port de la côte est américaine n’offre de connexions si directes au réseau autoroutier, dit Curtis Foltz. Et comme le port est situé à l’ouest de la ville, sur les rives de la rivière Savannah, les camions ne subissent pas les inconvénients du trafic urbain. »

Également, le port de Savannah est desservi par deux chemins de fer de catégorie I : Norfolk Southern et CSX Transportation. Nous avons les temps de transit vers l’ouest les plus rapides sur la côte sud-est des États-Unis, de même qu’un service de livraison le lendemain vers cinq États de la région : l’Alabama, la Géorgie, la Floride, la Caroline du Nord et la Caroline du Sud », dit Curtis Foltz.

Quant au port, avec ses services capables d’accommoder hebdomadairement 38 cargos porte-conteneurs, soutenus par le plus important terminal à opérateur unique du pays et d’une superficie de 1 200 acres, il offre des connexions rapides et faciles vers les marchés du monde entier.

« Tous ces avantages attirent le commerce vers le port de Savannah, indique Curtis Foltz. Les responsables de logistique des principales sociétés de vente au détail américaines ont décidé d’établir des centres de distribution en Géorgie, principalement dans les régions métropolitaines de Savannah et d’Atlanta. »

Public tout comme privé

Dans le pôle logistique de Savannah, on trouve une grande variété de modèles. La Savannah Economic Development Authority, un organisme public, est responsable du territoire et du marketing du Crossroads Business Park, géré par la Crossroads Owners Association, un organisme à but non lucratif. Le parc accueille les détaillants Dollar Tree, Home Depot, Lowe’s et Pier 1.

Au Savannah River International Trade Park, c’est la Georgia Ports Authority qui est responsable de l’aménagement du territoire appartenant au port. Le parc vise les clients importants du port, tels Ikea et Target, qui y ont construit leurs propres centres de distribution.

Le Crossgate Industrial Park est développé et dirigé entièrement par des intérêts privés.

À l’intérieur de la grappe, un modèle de gouvernance concertée, faisant intervenir des communautés académiques, entrepreneuriales et civiles, des organismes fédéraux et de l’État, ainsi que des entreprises de transport, offre aux clients actuels et futurs de nets avantages, en constante évolution.

Services gratuits aux clients


"Toutes les facettes de la chaine logistique fonctionnent
de concert, ce qui garantit une expérience client
supérieure", dit Curtis Foltz, directeur administratif
de la Georgia Ports Authority (Photo : Stephen B. Morton).

Les nombreux partenaires qui font la promotion du pôle logistique travaillent dans un esprit de collaboration, avec des outils de développement performants et selon une approche axée sur le service à la clientèle et la résolution de problèmes. Parmi ces partenaires, on note :

  • Georgia Allies, un partenariat public-privé qui élabore des programmes ciblés pour promouvoir le développement d’affaires et pour améliorer le climat d’affaires dans cet État ;
  • Select Georgia, un outil de développement qui aide les entreprises à repérer des sites potentiellement intéressants ;
  • le Georgia Resource Center, un guichet unique offrant aux clients du pôle un éventail complet de services gratuits, allant de la gestion de projets à l’ingénierie, en passant par le graphisme 3D, la cartographie, la planification de sites, l’analyse démographique, l’analyse du coût de transport et les besoins en main-d’œuvre.

La grappe profite également d’initiatives comme Quick Start, qui offre des formations de la main-d’œuvre adaptées et gratuites pour les entreprises; la loi sur le travail « Right to Work », favorable aux affaires; la multitude de mesures fiscales favorables; la zone franche de Savannah.

Intérêts communs et voix unique

Sylvie Vachon, présidente-directrice générale et Serge Auclair, vice-président, stratégie et ressources humaines du Port de Montréal, ainsi que Mathieu Charbonneau, directeur général de CargoM, la Grappe métropolitaine de logistique et transport de Montréal, faisaient partie de la mission commerciale du Québec qui s’est rendue à Savannah début juin.

« Ce qui m’a frappée, c’est la convergence de visions et de valeurs partagées par tous les acteurs au sein du pôle logistique de Savannah, observe Sylvie Vachon. Ils sont mobilisés autour d’intérêts communs et parlent d’une seule et même voix. »

« C’est une communauté de collaboration, dit Mathieu Charbonneau. Les intervenants comprennent le concept de pôle et savent qu’à la longue, les retombées qui sont le fruit de leur collaboration profiteront plus tard à tous. »

Ce dernier ajoute que la « pensée générationnelle » constitue une des clefs du succès de la grappe : « Les acteurs pensent à long terme, vingt ans à l’avance, et planifient en conséquence ».

« L’accent mis sur le service à la clientèle est la force qui assure la cohésion du pôle logistique, explique Curtis Foltz. En Géorgie, toutes les facettes de la chaine logistique (entreposage, camionnage, rail et activités portuaires) fonctionnent de concert, ce qui garantit une expérience client supérieure. »

La Georgia Ports Authority a également invité des responsables d’autres ports canadiens ainsi que des représentants de Tacoma dans l’État de Washington, de Mobile en Alabama, de Wilmington en Caroline du Nord et de Norfolk en Virginie à venir découvrir son modèle de pôle logistique.

« Parce que nous sommes conscients de l’importance de la chaîne d’approvisionnement et de logistique nord-américaine, nous sommes disposés à faire profiter les autres de notre expérience, indique Curtis Foltz. Notre tâche consiste à offrir au client les services les meilleurs qui soient, ce qui exige que nous partagions les pratiques de pointe. »