Commercer avec le monde

BALISE

Projet GES : le Port réduit ses gaz à effet de serre

Le Port de Montréal est l’un des premiers ports au monde à se doter d’un système avancé d’information en temps réel du trafic de camions, qui permet de réduire les gaz à effet de serre.


 

Le camionneur qui doit livrer un conteneur au port de Montréal paierait cher pour éviter d’être pris dans une congestion routière. Il a un horaire à respecter, une marchandise à livrer. Depuis octobre dernier, il a en main un outil que très peu de chauffeurs possèdent, dans le monde : c’est un système d’information qui lui indique en temps réel l’état de la circulation aux entrées du port et aux terminaux internationaux à conteneurs.

La toute nouvelle application web PORTail du camionnage sera un outil clé pour l’atteinte de l’objectif de réduction des temps d’attente aux terminaux portuaires de conteneurs.

Le camionneur n’a qu’à consulter son ordinateur, sa tablette ou son téléphone intelligent. L’application lui transmet en temps réel les temps d’attente aux entrées des terminaux. Muni de cette information, le chauffeur peut planifier son trajet et éviter la cohue. Ce faisant, non seulement il gagne du temps pour lui, mais il économise aussi de l’essence. En d’autres mots, il réduit sa consommation de carburant et, par le fait même, ses émissions de gaz à effet de serre, responsables en partie du réchauffement climatique.

L’information sur le trafic des camions est récoltée grâce à des lecteurs installés en plusieurs endroits sur le territoire du port de Montréal, dans des endroits stratégiques le long du parcours qu’empruntent les camions qui viennent charger et décharger des conteneurs.


 

« Le Port de Montréal est parmi les premiers ports au monde à offrir à ses partenaires du transport routier un système avancé d’information en temps réel du trafic de camions sur son territoire. Nous travaillons constamment à améliorer la mobilité des marchandises, qui fait notre marque de commerce, et à réduire notre empreinte environnementale », a déclaré Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l’Administration portuaire de Montréal.

L’Administration portuaire de Montréal tient à remercier Transport Canada pour sa contribution de 1,375 M$ à ce projet qui répond à un besoin bien réel : en effet, depuis les dix dernières années, la proportion des conteneurs transigés par camion ne cesse d’augmenter.