Commercer avec le monde


 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

 

Les niveaux d'eau intégrés à l'application "conditions maritimes"
de l'Observatoire global du Saint-Laurent

Montréal, le 22 mars 2016 – L’Administration portuaire de Montréal (APM) et l’Observatoire global du Saint-Laurent (OGSL) ont bonifié considérablement l’application Conditions maritimes du portail web de l’OGSL, source d’information prisée par les acteurs de l’industrie maritime, en y intégrant les données de niveaux d’eau du Service hydrographique du Canada de Pêches et Océans Canada.

Le portail web de l’OGSL, et plus particulièrement son application Conditions maritimes, permet de dégager une vue d’ensemble de données en temps quasi réel sur un territoire s'étendant des Grands Lacs au golfe du Saint-Laurent.

L’ajout des niveaux d’eau vient considérablement bonifier cette application web qui constitue un centre névralgique de données pour les usagers du fleuve Saint-Laurent, en particulier le personnel navigant. En plus des niveaux d’eau, l’application Condition maritime inclut les conditions météo et plusieurs autres éléments informatifs.

L’un des grands avantages de ce projet collaboratif : l’application devient un espace de travail virtuel personnalisable pour les usagers de l’industrie maritime. Après avoir créé leur profil d’utilisateurs, ces derniers peuvent y ajouter des configurations adaptées en fonction de leurs besoins, obtenant ainsi un tableau de bord personnalisé.

« Grâce à l’intégration et à la diffusion des données scientifiques des différentes organisations membres de l’OGSL, une vaste gamme de données portant sur l'air, les courants, l'eau, les vagues et les vents est accessible au public. Ceci permet aux utilisateurs d’obtenir un portrait précis des conditions maritimes à un moment et un lieu donnés grâce à l’intégration de données provenant de Pêches et Océans Canada, Environnement et Changement climatique Canada et l’Institut des sciences de la mer », précise M. Claude Tremblay, directeur général de l’Observatoire global du Saint-Laurent.

«Le fleuve Saint-Laurent est un milieu complexe et, en ce sens, un accès direct et rapide aux conditions environnementales qui s’y déroulent est primordial pour l’ensemble des usagers. L’accessibilité aux données de niveaux d’eau de manière intégrée et conviviale était un élément clé du projet de portail web, qui bénéficie à la clientèle maritime et agit en soutien aux activités portuaires. C’est pourquoi cette application bonifiée sera directement disponible via un hyperlien sur la page d’accueil du site web du Port de Montréal », ajoute M. Daniel Dagenais, vice-président aux Opérations à l’APM.

L’application Conditions maritimes regroupe des fonctionnalités intuitives qui simplifient la recherche des paramètres et des stations en fonction d’une période et d’un lieu précis. L’affichage apparaît sous différents modes : cartographique, tabulaire, graphique, ou en mode temps réel. Un tableau de bord et un centre de contrôle ont également été développés pour permettre aux utilisateurs de visualiser l’information désirée de manière plus précise et personnalisée au sein de l’application.

Avec à portée de main les renseignements générés par l’interface, les utilisateurs peuvent d’un coup d’œil visualiser l’information se rapportant à l’environnement marin et fluvial et prendre les décisions pour une navigation sécuritaire.

À propos de l’OGSL

L’Observatoire global du Saint-Laurent (OGSL) est un organisme à but non lucratif donnant un accès intégrées à des données scientifiques sur le système global du Saint-Laurent grâce à la mise en réseau des divers organismes (gouvernements, universités, ONG et autres) producteurs et détenteurs de données afin de répondre à leurs besoins et ceux des utilisateurs, d'améliorer les connaissances et d'aider les prises de décision.

À propos du Port de Montréal

Exploité par l’Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est un important centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. C’est un port de conteneurs de premier plan desservi par les plus grandes lignes maritimes de transport de conteneurs au monde.

Selon des données préliminaires, le Port de Montréal a manutentionné 32 millions de tonnes de marchandises et accueilli 91 000 passagers et membres d’équipage à son terminal de croisières en 2015. Il possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais. Il est relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens, ainsi qu’à un réseau autoroutier.

L’activité portuaire soutient 16 000 emplois et génère des retombées économiques de l’ordre de 2,1 milliards de dollars par année.

- 30 -

SOURCES :

Claude Tremblay                                                                   Mélanie Nadeau
Directeur général                                                                  Directrice des communications
Observatoire global du Saint-Laurent                                   Administration portuaire de Montréal
418-723-8372 poste 1195                                                    514-283-1385
ogsl.ca                                                                                  nadeaum@port-montreal.com
tremblayc@ogsl.ca