Commercer avec le monde
19 janvier 2018
À la une
En bref
À la une
 

 

 

Projet de terminal à conteneurs de Contrecoeur: L'étude d'impact réalisée par l'APM est rendue publique

Un jalon important pour l’avancement du grand projet de terminal à conteneurs à Contrecoeur a été franchi, le 18 janvier 2018, alors que l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACÉE) a rendu publique l’étude d’impact environnemental menée par l’Administration portuaire de Montréal (APM). Cette étape démontre que notre étude a été jugée conforme en tous points aux lignes directrices émises par l’Agence.

Une fois cette vaste étude rendue publique, elle fera l’objet de consultations publiques organisées par l’ACÉE et dont la tenue a été fixée jusqu'au 9 mars 2018. Toutes les personnes intéressées peuvent consulter le site Web de l’ACÉE : Avis public

L’Administration portuaire de Montréal (APM) planifie depuis plusieurs années le développement d’un terminal à conteneurs à Contrecoeur, sur le territoire qu’elle a acquis entre 1988 et 1992, soit 468 hectares de terrain incluant 4 km de berges et un terminal en fonction depuis les années 1950.

Cet agrandissement stratégique viendra soutenir la croissance du volume de marchandises conteneurisées manutentionnées au Port de Montréal. Le terminal de Contrecoeur prendra la relève lorsque les terminaux à conteneurs installés sur l’île de Montréal auront atteint leur pleine capacité de manutention.

Le terminal de Contrecoeur sera doté, à terme, d’une capacité de 1,15 M de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds).

Après avoir déposé la description de son projet d’agrandissement à Contrecœur à l’ACÉE en décembre 2015, l’APM a terminé plusieurs études sectorielles qui ont bonifié son étude d’impact environnemental, remise à l’Agence en septembre 2017. De plus, dans le cadre de ce processus, elle a consulté plusieurs parties prenantes concernées par ce projet. Elle a, entre autres, tenu des ateliers thématiques avec différentes parties prenantes en mars 2017 et deux journées portes ouvertes à Contrecœur et à Verchères en mai 2017.

En bref
 

 

Une saison des croisières 2018 prometteuse

La saison des croisières 2018 s’annonce prometteuse au Port de Montréal. Au moment où, en tout début d’année, les lignes maritimes de croisières publient leur offre de voyage et le calendrier des circuits pour la nouvelle année, Montréal se retrouve plus populaire que jamais.

Avec 15 escales de plus qu’en 2017, ce sont plus de 130 000 passagers et membres d’équipage qui visiteront la métropole québécoise, entre mai et novembre 2018, soit une augmentation de 13,5% par rapport à 2017. Le Port de Montréal avait alors reçu 114 517 croisiéristes et membres d’équipage, ce qui représentait déjà une augmentation de 33% par rapport à l’année précédente.

Par ailleurs, trois navires de croisières franchiront pour la première fois les eaux du Port de Montréal; il s’agit du Victory II, du Star Pride et du AIDAvita.

Autre nouveauté, deux compagnies de croisières offriront pour la première fois un itinéraire Montréal-Montréal : l’allemande AIDA Cruises, avec le navire AIDAvita cet été, et l’américaine Seabourn Cruises Line, dont le Seabourn Quest offrira une croisière automnale pour admirer les couleurs de nos forêts.
Pour en savoir plus, consultez le calendrier 2018 des navires de croisière sur notre site Web