Commercer avec le monde

Ils étaient nombreux

Autrefois, les fournisseurs d’équipement et de ravitaillement pour les navires étaient très nombreux, dans les rues périphériques du port de Montréal. Ils fournissaient aux marins tout ce dont ils avaient besoin pour reprendre le large : nourriture, ustensiles, cordages, lampes, vêtements, médicaments, quincaillerie, appareils de navigation, tout. Aujourd’hui, il n’en reste que quelques-uns, dont Clipper, Seagulf et McGill Maritime Services. Le Groupe Karlo, a plutôt choisi de s’installer dans l’Est de la ville, près de la rue Viau. 



Difficile de reconnaître la rue de la Commune, qui évoque plutôt un paysage champêtre, sur cette photo de l’entrepôt de Seagulf. Mais à l'époque, l'entrepôt de ce fournisseur d’équipements était bel et bien situé au 1052, de la Commune, aux environs de la rue Peel, juste en face du Canal Lachine. C’était un emplacement stratégique, idéal pour ravitailler les navires qui empruntaient le canal, voie d’accès aux Grands Lacs avant l’aménagement de la Voie maritime. Seagulf a déménagé sur la rue Mill, en 1979. Photos : courtoisie de Robert Zeagman.

Aujourd’hui, cet endroit est traversé en hauteur par l’autoroute Bonaventure. Quant aux abords du Canal Lachine, ils sont devenus une aire de promenade qui incite à la flânerie, à la marche, la course et le vélo. Photo : Port de Montréal
 

Le père de Craig et de Keith Bishop, actuels propriétaires du fournisseur maritime Clipper, avait montré la voie à ses garçons en fondant sa propre entreprise de fourniture  d’équipement maritime. Monstad  était sise au 366 de la Place D’Youville, juste à côté du couvent des Sœurs Grises. L’édifice de Monstad, qu’on peut apercevoir à gauche de cette aquarelle, n’existe plus aujourd’hui. Quant à Clipper, elle occupe un terrain sur la rue Mill, juste en face du petit pont qui enjambe l’écluse du canal Lachine. Œuvre propriété de Craig et Keith Bishop.

 

Autrefois, les quartiers de Montréal situés près du port grouillaient de vie. Une foule de petits fournisseurs comme Gabriel’s, sis au 351, rue Saint-Paul, étaient établis à proximité de leurs clients, les navires. Tiré de Montréal, le plus grand port du Canada. 1962. P. 92



L’édifice du 129 de la Commune porte encore les marques de son ancienne vocation : Centre d’approvisionnement. Attention: Achats au comptant ! Photo : Port de Montréal

 

 

 

   

James Wilson, au 731, rue de la Commune. Tiré de : Montreal Port Annual Centenary Souvenir and Reference, 100 years of progress. 1930.

 

 

 

L’édifice qui servit jadis d’entrepôt à James Wilson sera bientôt converti en condos.

 

 

 

 

 

 

Au 214 de la Place D’Youville, la compagnie Townsend approvisionnait également les navires mouillant dans les eaux du port de Montréal. Photo : Musée Pointe-à-Callière

 

 

 

 

 

Parmi les fournisseurs d’équipement qui ont encore pignon sur rue près du port, McGill Maritime Services dessert les navires à partir de ses locaux situés au 369 de la Place D’Youville. Photo : Google

 

Cet article a été réalisé en collaboration avec le Musée Pointe-à-Callière.