Commercer avec le monde

Le mot de la PDG

Le Port au coeur de sa communauté

Bonjour chers lecteurs,

Dans cette édition de Carnet de bord, nous vous présentons l’un des plus anciens clients du Port de Montréal, une entreprise que tout le monde connaît, qui est présente sur notre table, dans notre vie quotidienne, et j’ai nommé Sucre Lantic. La raffinerie a été construite pratiquement sur le quai Sutherland, au pied du boulevard Pie-IX, en 1888, après que le feu eut dévasté ses premières installations sises au bord du canal de Lachine.

Évidemment, le déchargement d’un navire rempli de sucre n’est plus ce qu’il était. Aujourd’hui, l’équipement facilite grandement le travail, et les débardeurs ont troqué les gros muscles pour la mesure de précision, comme vous le verrez en lisant les reportages de la rubrique "Gros plan".

Ces reportages nous rappellent que le Port nous rend service dans notre quotidien, puisque la très grande majorité des produits que nous utilisons tous les jours se sont rendus jusqu’à nous en passant par le port : vêtements et chaussures, appareils électriques et électroniques, aliments exotiques, vin, voitures, etc.

La présence d’un port entraîne l’établissement d’entreprises, l’arrivée du chemin de fer, la création d’emplois et la naissance de quartiers, comme ce fut le cas pour les villes d’Hochelaga et de Maisonneuve. On peut revisiter l’histoire de cet arrondissement voisin du port de Montréal en se laissant transporter par les vélo-guides de Vélopousse Maisonneuve. Ce projet bien ancré dans sa communauté cadre parfaitement avec les initiatives que le Port veut soutenir. Nous en sommes devenus partenaires et je vous invite fortement à faire cette visite intéressante. Vous ne le regretterez pas !  www.velopousse.com

Bonne fin d’été !

Sylvie Vachon

Présidente-directrice générale
Port de Montréal