Commercer avec le monde

Le mot de la PDG

Chers Amis du Port de Montréal,


Pendant la période des vacances, le Port de Montréal, lui, fait double emploi : tout en continuant à alimenter le moteur de l’économie du Québec, il se retrouve au cœur du circuit touristique de la Métropole. Les touristes étrangers et les Québécois qui visitent Montréal, tout comme les Montréalais qui jouent aux touristes dans leur propre ville, aboutissent tôt ou tard aux abords du fleuve, qu’ils se déplacent en voiture, à pied ou à bicyclette, sans parler des croisiéristes qui nous arrivent carrément par le « chemin-qui-marche », car c’était ainsi que les Amérindiens nommaient le fleuve. 

Parce que le fleuve a présidé à la création de Montréal, qu’il est pour ainsi dire son berceau, sa raison d’être, sa toute première voie de communication et de transport, le port occupe une place prépondérante dans nombre de musées d’arts, d’histoire et d’archéologie. Plusieurs itinéraires touristiques aboutissent à ses pieds, que ce soit dans le Vieux-Montréal ou le long des rives de l’est de l’île.

Nous avons donc recensé pour vous plusieurs endroits de la ville où vous pourrez en apprendre davantage sur la relation d’amour qui l’unit à son fleuve et à son port depuis les premiers jours.

Par ailleurs, 12 mois par année, le port de Montréal reçoit un autre genre de visiteurs : les marins qui y font escale. D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? À quoi ressemble la vie de marin au long cours ? Comment sont-ils accueillis chez nous, et quel est le rôle de la Maison des marins de Montréal ? Votre Carnet de bord est allé les rencontrer et vous présente ces travailleurs des mers.

Ce numéro vous dévoilera également une autre vocation du Port : celle d’enseignant. En effet, chaque année, des groupes d’étudiants visitent nos installations pour s’ouvrir à la réalité des métiers de l’industrie maritime. Dans ce dossier, vous apprendrez aussi que, même en été, le Port continue à s’impliquer dans l’éducation en soutenant un voilier-école.

Ce numéro de Carnet de bord se révèle une parfaite lecture de vacances, à savourer au bord de l’eau, de préférence. Bonne lecture ! Bonnes vacances !  


Sylvie Vachon

Présidente-directrice générale
Port de Montréal