Commercer avec le monde

Nouvelles maritimes

Anvers : mission accomplie

Le 16 septembre dernier, six membres de l’Administration portuaire de Montréal sont revenus d’Anvers, en Belgique, les valises chargées de projets et de nouvelles pistes de collaboration.
 


Le port d'Anvers

La rencontre avec les partenaires belges s’inscrit dans le cadre d’une entente signée l’an dernier selon laquelle le Port de Montréal et le Port d’Anvers s’engagent à joindre leurs forces et à collaborer sur plusieurs points, notamment en partageant leurs bonnes pratiques et en unissant leurs efforts de marketing et de développement de marchés.

« Nous avons échangé de l’information d’affaires dans le but de renforcer nos activités de promotion, de démarchage et de planification stratégique », explique Tony Boemi, vice-président, croissance et développement, Administration portuaire de Montréal. Il s’agit, dit-il, d’utiliser les avantages respectifs des deux partenaires pour en faire profiter l’autre. Par exemple, le Port de Montréal pourrait faire profiter le Port d’Anvers de ses relations avec son voisin, les États-Unis. En retour, le Port d’Anvers peut aider le Port de Montréal à intensifier sa présence sur les marchés asiatiques.


De gauche à droite : Mathieu Charbonneau, directeur général de CargoM, Yves Gilson, chef du marketing du
Port de Montréal, Sophie Roux, directrice des communications, Tony Boemi, vice-président, croissance et
développement, Daniel Dagenais, directeur des opérations, Sylvie Vachon, présidente-directrice générale,
An Damen, responsable du marketing et des communications du Port d'Anvers, Danny Deskers,
conseiller senior, Daniel Olivier, chef de la veille stratégique et de l'innovation au Port de Montréal, Marc
Delbeke, représentant du Port d'Anvers en France, James Wannell, directeur marketing et développement
de Medov, Alessandro Barberis, directeur général et Emanuele D'Agostino, coordinateur du marketing de
Medov, l'agence maritime qui représente le Port de Montréal en Europe.

Par ailleurs, les partenaires ont tenu des séances d’information au sujet des relations avec les communautés. La situation géographique du port d’Anvers est bien différente de celle du port de Montréal ; ainsi, à Anvers, les quartiers résidentiels sont situés plus loin des installations portuaires qu’à Montréal. « Ils font des choses très inspirantes. Il s’agit d’apprendre, puis d’adapter ces bonnes idées à la réalité montréalaise », dit Sophie Roux, directrice des communications. Elle trouve particulièrement intéressante la présence du port dans le tissu culturel et social de la ville d’Anvers.

La délégation du Port de Montréal était composée de Sylvie Vachon, présidente-directrice générale, de Tony Boemi, vice-président, croissance et développement, de Daniel Dagenais, directeur des opérations, de Sophie Roux, directrice des communications, de Daniel Olivier, chef, veille stratégique et innovation, et d’Yves Gilson, chef marketing, croissance et développement.