Commercer avec le monde

Environnement

Plus, c’est mieux !

Comme toutes les autres administrations portuaires canadiennes, l’Administration portuaire de Montréal (APM) est soumise à la Loi canadienne sur la protection de l'environnement et à la réglementation fédérale en matière d’évaluation environnementale de ses projets. Elle exige également de ses locataires qu’ils procèdent à la vérification de la conformité environnementale de leurs activités de manutention.

Mais l’APM ne s’arrête pas là. Elle a également introduit plusieurs initiatives en matière d’environnement.

Politique environnementale

Depuis 2001, la politique environnementale de l’Administration énonce les principes et les valeurs de l’Administration en matière d’environnement. Elle a pour objectif de guider l'Administration aussi bien dans sa gestion courante que dans la planification de son développement.

Elle vise à ce que les activités de l’Administration soient planifiées et réalisées selon les critères suivants: le respect du cadre légal; le souci de réduire au minimum les impacts environnementaux qui peuvent être associée à ses activités et le souci de protéger la qualité de l’environnement.

La politique englobe les principes suivants:

  1. la conformité environnementale
  2. la protection de l’environnement
  3. la gestion environnementale
  4. la communication 

1. Conformité environnementale

L’Administration s’assure que ses opérations, ses installations et ses activités, de même que celles de ses locataires, sont conformes à la réglementation applicable.

2. Protection de l’environnement

L’Administration s’assure que ses opérations et celles de ses locataires sont menées de manière à prévenir la pollution, à réduire à leur minimum les impacts négatifs et les risques environnementaux, et à protéger la qualité de l’environnement.

À cet effet, l’Administration conçoit et met en œuvre des procédures, des programmes et des moyens de contrôle lui permettant de maîtriser les aspects environnementaux de ses activités et de maintenir sa performance environnementale.

Finalement, l’Administration s’assure également que l’état environnemental de son parc immobilier est évalué et, s’il y a lieu, que des moyens sont mis en œuvre afin de réduire les risques que celui-ci pourrait représenter sur le plan de l’environnement.

3. Gestion environnementale

Afin de s’assurer du respect de ses engagements en matière d’environnement, l’Administration a mis en œuvre un système efficace de gestion de l’environnement et s’assure du maintien de celui-ci, et, pour cela, met à contribution l’ensemble de ses gestionnaires et employés, ses partenaires et ses locataires.

Dans le cadre de son système de gestion environnementale, l’Administration conçoit et met en œuvre les moyens et les procédures lui permettant de mesurer sa performance environnementale et de rendre compte de ces évaluations au conseil d’administration sur une base régulière.

4. Communication

Soucieuse de s’assurer de l’adhésion de ses employés, de ses partenaires et de ses locataires aux principes de sa politique environnementale, l’Administration leur communique cette politique et les incite à contribuer à l’atteinte de ses objectifs dans ce domaine grâce au respect des processus, des programmes et des procédures mis en œuvre dans le cadre de son système de gestion de l’environnement.

De plus, l’Administration maintient la communication avec ses locataires et la communauté afin de démontrer l’engagement de l’Administration en matière d’environnement, et met en œuvre les moyens lui permettant de considérer, dans sa planification et dans sa gestion courante, les attentes de ses locataires et de la communauté.

Système de gestion environnementale

En 2005, l’APM a mis en place un système de gestion environnementale (SGE) de ses activités et opérations. Le SGE offre un cadre de travail afin d’assurer le respect des engagements en matière de protection de l’environnement.  Le SGE a donné naissance à plusieurs procédures aujourd’hui bien ancrées dans la gestion des activités du Port. Ces procédures ont permis de raffiner les moyens de contrôle que s’est donnés l’APM pour gérer ses impacts sur l’environnement, ce qui se reflète par une meilleure connaissance des activités à risque pour l’environnement. 

Exemple de procédures :

  • Identification des objectifs et cibles environnementaux afin d’améliorer la performance environnementale
  • Gestion des demandes et des plaintes de nature environnementale
  • Évaluation environnementale des impacts des projets
  • Suivi environnemental
  • Vérification de conformité environnementale des opérations de l’APM et de ses locataires

Mesures vertes

Sur le terrain, le Port de Montréal pose des gestes concrets pour diminuer son empreinte environnementale. En voici quelques exemples:

  • Programme de vérification de la conformité environnementale des opérations de l’APM tous les trois ans.
  • Inclusion de clauses environnementales dans les baux des locataires du Port.
  • Programme de gestion des sols, de l’eau souterraine, des effluents et de l’eau de surface.
  • Inventaire des émissions atmosphériques liées aux activités portuaires.
  • En mars 2011, la mise en œuvre d’un nouveau portail d’entrée des camions a permis de réduire le temps de transaction de 80 % et le temps d’attente de 50 %. Ce projet a été récompensé en 2011 par le Grand Prix d’excellence en transport dans la catégorie Transport de marchandises décerné par l’Association québécoise du transport et des routes (AQTR).
  • La flotte de véhicules et de camionnettes de servicea été remplacée par des véhicules hybrides, ce qui entraîne une réduction de 39 % des émissions de gaz à effet de serre (GES).
  • Les locomotives du port ont été remplacées par des locomotives à génératrices multiples qui réduisent de 90 % les émissions de GES et de 54 % la consommation de carburant.

Alliance verte

En 2008, l’APM fonde avec quelques partenaires l’Alliance verte, une initiative de l’industrie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs, qui vise à guider l’industrie maritime vers l’excellence environnementale. Sa mission est de rendre le mode de transport le plus vert encore plus vert et durable.

Acclamée par la communauté maritime internationale, cette initiative, qui compte aujourd’hui plus de 60 membres, a remporté le premier prix dans la catégorie Green Shipping Initiatives of the Year lors de la remise des Sustainable Shipping Awards à Londres, en juillet 2011.

L'Alliance verte a conçu une carte interactive offrant de l'information sur tous ses participants.

Fondation Green Award

En 2009, l’APM devient membre de la fondation Green Award, une initiative internationale qui accorde des rabais aux navires qui ont obtenu la certification Green Award en respectant des critères très stricts, notamment sur les plans de la sécurité, de l’état technique et de la performance environnementale.