Commercer avec le monde

L’ÉDITO DE LA PDG

Du mouvement dans la logistique et
le transport !


 

Décidément, cet automne est tout en  mouvement : à Ottawa, on entame la révision de la Loi sur les Transports au Canada. À Québec, on discute de l’élaboration d’une Stratégie maritime et de la consolidation de pôles logistiques.Tout cela se déroule dans le contexte du nouvel accord de libre-échange avec l’Europe qui se profile à l’horizon.

Je suis heureuse de constater la place de plus en plus importante que prend le transport maritime au Québec. Au Port de Montréal, on a commencé à augmenter notre capacité de manutention de conteneurs, sur les quais de l’île de Montréal d’abord.

Par ailleurs, CanEst vient d’inaugurer son terminal de nettoyage et de mise en conteneur de produits agricoles, situé directement sur le territoire du Port de Montréal, dans l’ancien élévateur à grain no 3. La conteneurisation est une tendance lourde dans l’industrie agro-alimentaire, déjà 12 % du grain exporté par bateau à travers le monde étant conteneurisé. Ce nouveau service offert par CanEst directement sur les quais du Port apporte une valeur ajoutée aux activités portuaires de la métropole et est un facteur d’enrichissement des activités de logistique.

Tout ceci permettra de renforcer le rôle de Montréal en tant que ville portuaire et plaque tournante incontournable du transport international de marchandises.

Les statistiques contenues dans une étude de KPMG commandée par la grappe métropolitaine de logistique et de transport CargoM, sont là pour témoigner de ce grand vent du large qui soulève le transport maritime au Québec. On y lit notamment que le facteur de compétitivité ayant obtenu la meilleure évaluation de performance est la qualité des infrastructures portuaires. Le Port de Montréal est donc perçu comme un partenaire de choix, un moteur de croissance capable d’assurer  un service de grande qualité. Je vous garantis que nous continuons sur cette voie !
 

Sylvie Vachon
Présidente-directrice générale
Port de Montréal