Commercer avec le monde

L’ÉDITO DE LA PDG

L’avenir passe par une communauté de vision et de valeurs


 

Il y a quelques semaines, une délégation, dont faisait partie le Port de Montréal, s’est rendue au Port de Savannah pour étudier son modèle. Ce port de Georgie a développé des parcs logistiques impressionnants sur tout son territoire limitrophe. Nos hôtes ont généreusement partagé leur expérience avec nous et ils se sont révélés une grande source d’inspiration. Évidemment, chaque port possède sa propre réalité et le but n’est pas de transposer intégralement ici le modèle Savannah, mais plutôt d’en saisir l’essence et de l’adapter à notre contexte social, géographique, environnemental et économique.
 
Ce qui m’a frappée, c’est la communauté de vision et de valeur partagée par tous les acteurs qui touchent à la chaine logistique. Les entreprises clientes des parcs logistiques, tout comme les propriétaires privés des différents parcs parlent d’une même voix, d’un même élan du coeur. On les sent mobilisés autour d’intérêts communs qui prédominent l’esprit de concurrence entre eux. Ils ont réalisé qu’en mettant de l’avant leur appartenance à l’écosystème du port de Savannah, en travaillant ensemble pour améliorer leur offre de service au client, chacun d’eux y trouve son compte, au final. Les résultats sont au rendez-vous.
 
Cette communauté de vision et de valeurs qui transcende les intérêts particuliers de l’un et de l’autre, c’est plus qu’une stratégie d’affaires; c’est une culture d’affaires. C’est cette culture que nous sommes bien décidés à implanter ici, à la sauce montréalaise, bien entendu.

Récemment, les gouvernements provincial et municipal ont réitéré l’importance qu’ils accordent à la question du pôle logistique de la région métropolitaine, et ils ont identifié le transport maritime comme étant un moteur économique important de ce projet. De son côté, CargoM, la grappe métropolitaine de logistique et transport de Montréal, mûrit l’idée.

Bref, tous les ingrédients sont réunis pour assurer le renforcement de la chaine logistique de la région métropolitaine, une solidification qui profitera à l’économie, non seulement de Montréal, mais de tout le Québec. C’est dire que nous reviendrons bientôt sur ce sujet passionnant.

En attendant, je vous souhaite un bel été !