Commercer avec le monde

En bref

On s’occupe de la relève

(Rimouski) L’Institut maritime du Québec (IMQ) et la Canada Steamship Lines (CSL) ont conclu une entente unique de parrainage qui permettra à cinq étudiants de première année en mécanique et en navigation de recevoir jusqu’à 15 000 $ de bourses en plus de compter sur le mentorat d’officiers pour compléter leur formation. CSL est le plus important propriétaire exploitant de navires autodéchargeurs au monde avec une flotte totale de 50 navires.

Lire l’article



Succès de la journée Port en ville

La journée Port en ville, organisée par le Port de Montréal pour permettre au grand public de le découvrir, a connu un grand succès, le samedi 8 septembre dernier. Au cours de la journée, le Cavalier Maxim, de Croisières AML, partenaire du Port dans ce projet, a accueilli gratuitement plus de 2 150 passagers pour une croisière d’une heure, à raison de cinq départs échelonnés entre 8 h 30 et 16 h 30. L’an prochain, Port en ville aura lieu le 7 septembre.

Lire le communiqué




Belvédère du Chemin-qui-marche

Le 17 septembre dernier, la Ville de Montréal a inauguré le belvédère du Chemin-qui-marche, situé le long du port de Montréal, au sud de la rue de la Commune, à l’est de Berri, dans l’arrondissement Ville-Marie. Des bancs de bois et d’acier portent des inscriptions d’événements datés, dont certains évoquent l’histoire du port. Le « Chemin-qui-marche » est une belle expression qu’on retrouve dans les écrits depuis le 17e siècle et qui désigne le fleuve.

Lire le communiqué

 


Ça va barder !

Le Centre des sciences de Montréal propose aux élèves du 3e cycle du primaire une activité pour découvrir l’univers des débardeurs du port de Montréal au début du 20e siècle. Les élèves y sont initiés au métier de débardeur. Ils peuvent ainsi se familiariser avec les différentes sections du port et connaître les principales marchandises qui y sont transbordées.

 
 

 

En ville sans ma voiture

Dans le cadre de l’événement « En ville sans ma voiture », les 21 et 22 septembre dernier, l’Agence métropolitaine de transport et le Port de Montréal ont collaboré pour organiser la visite d’un train de banlieue par le public. Le train a été installé dans le Vieux-Port, et c’est l’équipe du Port qui s’est chargée de déplacer le train la nuit, et de le replacer le jour pour permettre le passage des convois du CN. 

 

 

Parole de marin : les bollards

« Demain matin, nous travaillerons à la réfection de la couronne du quai M6 au bollard 42 ! »

Si vous ignorez ce qu’est un bollard, vous risquez de ne pas vous présenter au chantier à l’heure ! Pourtant, ces indications sont complètes et extrêmement précises.

Vous ne le savez peut-être pas, mais vous connaissez très bien le bollard. Tout le monde le connaît, puisqu’il existe dans tous les ports du monde et qu’il en est même devenu un symbole. Un bollard, c’est cette structure de fonte, trapue et généralement munie de deux bras courts, autour de laquelle on enroule et on attache les amarres d’un navire accosté au quai.
 

Un peu plus de 900 bollards pavoisent linéairement les quais du port de Montréal. Ils servent à amarrer les navires, bien sûr, mais ils constituent également des repères fixes pour les gens qui travaillent aux opérations du port. L’équipe de géomatique du port les a tous localisés au centimètre près. Comme repère de nivellement, ils servent d’assise aux opérations d’arpentage : on les a percés afin de pouvoir y introduire un ancrage pour fixer une antenne GPS lors des campagnes annuelles de mesures et mouvements des quais. On vérifie ainsi la solidité des installations sur une base périodique. Ils sont devenus des bollards intelligents. Des bols, quoi !


 

 

AVIS aux Amis du port chasseurs d’image

Le fleuve Saint-Laurent, le port de Montréal, les navires inspirent depuis toujours les artistes visuels et les photographes en particulier. Nous recevons régulièrement de très belles photos que les Amis du port désirent partager avec nous.

Cet espace est donc dédié à vos photos. Nous en choisirons quelques-unes que nous publierons à chaque édition du Carnet de bord. À vos appareils !

Faites-nous parvenir vos photos :
carnetdebord@port-montreal.com
 

 

La Question

Combien de kilomètres le port de Montréal couvre-t-il, le long du fleuve Saint-Laurent ?

Les installations portuaires s’étalent sur 26 km sur l’île de Montréal. À cela, il faut ajouter les 4 km du terrain que possède le Port à Contrecœur, à 40 km en aval de Montréal, sur la rive sud du Saint-Laurent. Sur l’Île, la limite ouest du port se situe à l’autoroute Bonaventure, là où tout a commencé, en 1830.

Les installations s’étirent jusqu’aux terminaux pétroliers, à la limite de Pointe-aux-Trembles. Le projet d’agrandissement du Terminal maritime Contrecœur s’inscrit dans une logique à long terme. En effet, les terrains nécessaires à la construction d’une infrastructure portuaire qui peut répondre à la croissance à long terme du trafic de conteneurs ont été acquis entre 1988 et 1992.
.