Commercer avec le monde

en bref

Le R/V Sikuliaq Alaska nous rend visite


 

Le 23 juillet dernier, le Port de Montréal a reçu la visite d’un navire de recherche océanographique flambant neuf : le R/V Sikuliaq Alaska, 80 mètres (261 pieds) de long, qui appartient à la Fondation nationale pour la science, une organisation indépendante du gouvernement des États-Unis qui soutient financièrement la recherche scientifique fondamentale. Le navire sera commandé par la University of Alaska Fairbanks School of Fisheries and Ocean Sciences. Sa construction a coûté près de 200 millions de dollars et il est l’un des navires de recherche scientifique les plus avancés au monde. Le R/V Sikuliaq sera consacré à la recherche sur l’environnement arctique.
Visionnez le baptême du navire et sa spectaculaire mise à l’eau à Marinette, au Wisconsin


 

Une première pour le Pearl Mist

Le 20 juillet dernier, à 7 h 16, le bateau de croisière Pearl Mist accostait pour la première fois à la gare maritime Iberville, au port de Montréal. Avec ses 100 mètres (328 pieds) de long, il ne compétitionne peut-être pas avec les grands paquebots de 250 mètres (820 pieds) comme le AIDAbella venu nous visiter l’été dernier, mais il ne donne pas sa place côté confort et grand luxe. Ses vastes cabines sont toutes pourvues d’un large balcon privé, et ses cuisiniers servent des plats recherchés. Le Pearl Mist, propriété de Pearl Seas Cruises, sillonne les eaux des Grands Lacs, du fleuve Saint-Laurent, des provinces maritimes et de la côte Atlantique.

Des prix pour le Port


 

Le Port de Montréal a reçu pas moins de cinq prix au cours des derniers mois. En avril, il a d’abord été l’heureux gagnant du trophée de L’Étoile d’Or, remis chaque année par le Cercle Esteler, cercle d’affaires Belgique-Québec, pour souligner le protocole d’entente signé en 2013 avec le Port d’Anvers. Lisez le communiqué

En mai dernier, l’agence Ogilvy Montréal, qui accompagne le Port de Montréal dans l’élaboration de ses campagnes publicitaires, a décroché un Summit d’argent dans la catégorie B2B aux Summit Creative Awards dévoilés à New York, pour la compagne de publicité du Port.

En juin, le Port a reçu deux prix Distinction attribués par l’American Association of Port Authorities (AAPA) dans le cadre de la Compétition Communications 2014. L’un de ces prix reconnaît la grande qualité de conception et de réalisation du 175e anniversaire de la cérémonie de remise de la Canne à pommeau d’or. Le deuxième prix récompense la production du magazine électronique Carnet de bord. Celui-là même que vous lisez présentement !

Puis, en juin également, le Port de Montréal a remporté un prix Mérite, Événements spéciaux, de l’International Association of Business Communicators (IABC) pour la grande qualité de la 175e cérémonie de remise de la Canne à pommeau d’or, qui s’est déroulée le 3 janvier 2014. Lisez le PortInfo Express

 


 

Visiteurs au Port

Le Port de Montréal reçoit régulièrement des visiteurs. En mai dernier, il a accueilli une délégation du Port de Cotonou, au Bénin. Il a aussi reçu la visite d’un groupe d’ingénieurs industriels, ainsi que de 200 membres de la communauté d’affaires de Montréal. De plus, le Port a reçu les étudiants de la Défense nationale, les étudiants en Transport et logistique du collège Champlain pour une formation de deux jours, ainsi qu’un groupe d’étudiants venus de France. Le Port a également offert une présentation de ses installations aux guides du bateau de croisière le Cavalier Maxim, ainsi qu’aux vélo-guides de Vélopousse Maisonneuve. Ces visites sont importantes pour le Port de Montréal, qui a à cœur d’alimenter ses relations avec ses différents partenaires que sont les communautés d’affaires, les joueurs de l’industrie maritime, les citoyens et en particulier ses communautés avoisinantes.


PAROLE DE MARIN


 

 "Adonner"

« Ma fille et la tienne sont les meilleures amies du monde. Elles s’adonnent tellement bien ! »

De deux personnes dont les caractères s’harmonisent naturellement, on dit qu’elles s’adonnent bien. Dans le monde maritime, le terme est employé lorsque vent et bateau vont de pair, c’est-à-dire lorsque le vent tourne et se met à souffler dans la direction qui favorise au maximum la marche du voilier. Poétique, non ?

On dit alors que cette rotation du vent est « adonnante ». Elle est « refusante » quand le vent évolue dans un axe non favorable à la marche du voilier. Le dictionnaire de la marine nous explique que le vent adonne, donc est favorable à la marche d’un voilier, quand ce vent vient plus à l’arrière du bateau.


LA QUESTION

Combien de pays dans le monde le Port de Montréal dessert-il?

La réponse : 140


 

En 2013, les navires marchands ont relié le Port de Montréal à 140 pays partout dans le monde. De façon directe ou indirecte, le Port de Montréal dessert plus d’une vingtaine de pays d’Europe du Nord, une quinzaine de pays de la Méditerranée, une trentaine de pays d’Afrique, une quinzaine de pays du Moyen-Orient, 37 pays d’Amérique latine, 17 pays d’Asie et 3 pays de l’Océanie, en plus des États-Unis.

Une partie des marchandises ont été transbordées en cours de route, c’est-à-dire qu’elles ont été déchargées dans un port pour être rechargées sur un autre navire. L’une des raisons qui expliquent la nécessité de changer de navire est l’immensité des nouveaux porte-conteneurs. Leur gigantisme ne leur permet d’accoster que dans des ports en eau profonde munis des équipements de manutention à leur taille, comme le port de Valence, en Espagne. Dans ces ports de transbordement, les conteneurs sont chargés sur des navires plus petits qui peuvent rallier des ports fluviaux, par exemple.

C’est ainsi que le transbordement permet au Port de Montréal de diversifier son trafic, autrement dit d’être connecté à un plus grand nombre de destinations. Par exemple, les marchandises transbordées qui empruntent le canal de Suez permettent de relier plus facilement Montréal à l’Asie et à l’Afrique.

Pour en savoir plus, consultez le Répertoire du Port sur notre site Internet, section « Régions desservies ».
www.port-montreal.com/fr/regions-desservies.html