Commercer avec le monde

AU LARGE

Synergie : la clef de voûte du Cluster PACA Logistique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur


Parmi les membres du pôle, on compte le plus grand port de France, Marseille Fos.
 

Depuis sa création il y a plus de six ans, le Cluster PACA Logistique s’est employé à mobiliser les acteurs clés de la logistique et du transport dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le Cluster PACA Logistique compte aujourd’hui quelque 70 membres, dont la majorité sont des entreprises. Ce sont des sociétés de transport, de gestion d’infrastructures, des fournisseurs d’équipements et des entreprises d’entreposage et de distribution. Deux associations professionnelles représentant plus de 250 autres entreprises en font aussi partie.

Parmi les membres du pôle, on compte le plus grand port de France, Marseille Fos, un port polyvalent manutentionnant annuellement plus de 80 millions de tonnes de cargaison ; Wilhelmsen Ships Service, fournisseur de produits et services dans le secteur maritime ; Geodis, fournisseur multimodal d’envergure mondiale, ainsi que Katoen Natie, prestataire de services logistiques à l’échelle mondiale.

Le Cluster PACA Logistique rassemble les acteurs publics ou privés, locaux ou nationaux, dont l’activité ou les compétences contribuent à la performance du secteur logistique de la région, ainsi que ceux qui sont engagés dans les champs d’activité stratégiques du pôle. Ce sont donc toutes les sociétés qui font partie de la chaîne logistique ou qui offrent des services apparentés, comme les organismes de formation et de recherche, ainsi que les institutions et administrations locales.

Le Cluster PACA Logistique est une association à but non lucratif dont les activités sont financées par des subventions, des contrats et des cotisations.


Isabelle Bardin, directrice du Cluster PACA Logistique

Un cadre neutre

« L’association fournit un cadre neutre, propice à l’établissement de relations et au dialogue, au travail et à la coordination des efforts. Elle sert de centre de ressources pour les intervenants du public et du privé en toutes matières touchant au secteur de la logistique, pour les entreprises et pour la région, fait observer Isabelle Bardin, directrice du Cluster PACA Logistique.

Notre expertise est réputée et recherchée dans des domaines comme la gestion des espaces, la logistique urbaine, les transferts modaux, les pratiques coopératives en matière de chaînes d’approvisionnement, etc. Nous sommes entre autres très actifs dans la promotion, à l’international, des points forts de la région et de ses acteurs. Nous sommes toujours disposés à favoriser la conclusion de partenariats et d’échanges entre les régions.

Dans nos rôles de chef de file et de catalyseur, nous stimulons la création, la promotion et la mise en œuvre d’innovations organisationnelles et technologiques, ainsi que de pratiques de pointe à l’intérieur d’écosystèmes logistiques territoriaux ou spéciaux, par exemple la logistique urbaine et la propriété foncière. »

Plan d’action

L’association élabore son plan d’action à partir des besoins exprimés par ses membres et ses partenaires. « Le Cluster PACA Logistique réunit une multitude d’intervenants du secteur privé formant une chaîne de valeurs complexe, et il entretient des rapports d’interdépendance très étroits avec la région hôte, gérée par des décideurs du secteur public, d’indiquer Isabelle Bardin. Il s’agit d’un secteur en perpétuelle évolution, et de surcroît méconnu.

Compte tenu de toutes ces réalités, il était logique de mettre sur pied une structure de dialogue neutre et un partage d’informations entre les entités publiques et privées, structure qui rapprocherait les entreprises, les établissements de formation et de recherche et les organismes publics afin de profiter d’une compétitivité et d’une efficacité économique et territoriale accrues. »

2 missions en synergie


Les principaux défis auxquels la région et le secteur sont confrontés relèvent
essentiellement des domaines de la logistique urbaine, de la disponibilité des
terrains et des transferts modaux.

Ses deux missions, qui vont de pair, sont de renforcer et de développer l’activité des entreprises du secteur de la logistique par le réseautage, le soutien international, l’innovation et l’intégration des pratiques de pointe. Elles doivent aussi donner lieu à des synergies entre le Cluster PACA Logistique et le territoire  pour assurer un développement durable.

« Dans notre optique, la logistique est une condition nécessaire au développement régional, rappelle Isabelle Bardin. À son tour, l’écosystème de la région détermine et nourrit l’activité logistique. Par conséquent, si un pôle veut contribuer à l’activité des sociétés de logistique, il doit viser une meilleure promotion de celle-ci dans le développement régional et dégager des synergies entre les secteurs public et privé. »

Isabelle Bardin signale que les principaux défis auxquels la région et le secteur sont confrontés relèvent essentiellement des domaines de la logistique urbaine, de la disponibilité des terrains et des transferts modaux. « Le pôle doit par conséquent trouver les outils susceptibles d’aider les intervenants économiques et politiques à mieux coopérer et innover afin de faire profiter le territoire et ses acteurs des avancées technologiques et organisationnelles dans le secteur, là où il y existe un tel potentiel, et afin de stimuler la production de valeur ajoutée », affirme-t-elle.

Pour cette association sans but lucratif, une difficulté d’ordre pratique est d’équilibrer le financement entre les contributions du secteur public et celles du secteur privé. « Nous effectuons beaucoup de travail sur des sujets d’intérêt général, prometteurs de profits à moyen ou à long terme seulement. Du coup, il est parfois difficile d’y intéresser les entreprises, surtout les petites et moyennes. Et surtout sur fond de crise économique », dit Isabelle Bardin.

Également, en tant que très petite organisation, PACA doit travailler en tenant compte de ses moyens. « Nous sommes parfois contraints de choisir parmi de nombreux projets jugés stratégiques, afin de les mener à terme et de fournir une valeur ajoutée réelle, et, en même temps, mettre certains autres projets en veilleuse. D’autre part, ces contraintes nous poussent à être extrêmement productifs afin de profiter au maximum du temps et de l’argent qui nous sont impartis et afin de nous positionner comme centre de ressources pour les autres organismes. »

Pour de plus amples renseignements, consultez le site du Cluster PACA logistique