Commercer avec le monde

Au large
La route des conteneurs

Principal marché: l’Europe du Nord

Le premier service régulier de transport maritime transatlantique à partir de Montréal a été lancé en 1856 par la Montreal Ocean Steamship Company. Les navires de la compagnie faisaient la navette entre Montréal et Liverpool (Royaume-Uni). L’Europe du Nord reste aujourd’hui le principal marché du port de Montréal avec 47 % du trafic des conteneurs manutentionnés au port. « C’est un marché stable et mature », déclare Tony Boemi.

Plusieurs services, ou routes maritimes, relient le port de Montréal aux ports européens : Le SCSL1 (Service coordonné du Saint-Laurent 1), issu d’une entente conjointe entre Hapag-Lloyd, MSC et OOCL; le SCSL2 (Service coordonné du Saint-Laurent 2), résultat d’une entente entre Hapag-Lloyd et OOCL;  le Service TA-4, opéré par la compagnie A.P. Møller-Mærsk, et qui accueille également des conteneurs de la compagnie maritime CMA CGM.

La Méditerranée, moteur de croissance

Depuis quelques années, le trafic avec la Méditerranée gagne en importance. Ce marché représente environ 19 % du trafic des conteneurs manutentionnés au port de Montréal. À cela, il faut ajouter les conteneurs qui viennent d’Asie du Sud-est et du Moyen-Orient et qui sont acheminés par le canal de Suez vers les ports de transbordement dans la Méditerranée pour être ensuite rechargés sur des navires vers l’Amérique du Nord, dont Montréal. Aujourd’hui, environ 22 % des conteneurs manutentionnés au port de Montréal ont pour origine première ou destination finale ces nouveaux marchés. 

Deux services relient le port de Montréal aux ports de la Méditerranée : le service Canada Express, opéré par la compagnie MSC, et le service JMCS (Joint Med Canada Service), un service conjoint des compagnies Hapag-Lloyd et Hanjin Shipping.

Caraïbes

Comme c’est le cas dans la Méditerranée, les ports de transbordement situés dans les Caraïbes bénéficient du trafic des marchandises conteneurisées en provenance d’Asie et des pays d’Amérique latine situés sur l’océan Pacifique qui transitent par le canal de Panama. Dans son ensemble, l’Amérique latine représente environ 6 % du trafic des conteneurs manutentionnés au port de Montréal. Ce trafic est assuré par le service Montréal/Caraïbes opéré par la compagnie MSC.

Afrique

Le trafic avec l’Afrique / Océanie représente un peu moins de 4 % du trafic des conteneurs manutentionnés au Port de Montréal. Il est assuré par le service Afrique de la compagnie Hapag-Lloyd.

… et le Canada

Le trafic intérieur représente environ 3 % des conteneurs manutentionnés au port de Montréal. Il est assuré par la compagnie terre-neuvienne Océanex et consiste principalement au transport de conteneurs et marchandises diverses entre Montréal et St. John’s.