Commercer avec le monde

VOISINS DU PORT

un Rendez-vous à L'antre-Jeunes de Mercier-Est

Après l’école, les jeunes de Mercier-Est ont la chance de se retrouver à L’Antre, un endroit chaleureux et stimulant, où des intervenants attentifs sont à leur écoute.


Samuel Brosseau et Maxime Bombardier mesurent leur habileté au billard. "Ici, je rencontre
du nouveau monde, des amis. C'est super le fun!" dit Maxime.

Pas toujours drôle, de déménager et d’atterrir dans un nouveau quartier, quand on a 12 ans et que, déjà, on doit faire la transition entre l’école primaire et l’école secondaire. Samuel Brosseau ne connaissait pas un chat quand il est passé devant les locaux de l’Antre-Jeunes, au 8615 de la rue Hochelaga, pas très loin du parc de la Promenade Bellerive. « Ça m’a intrigué », dit-il. Il est entré. Après deux jours, il s’était fait des amis et depuis, c’est à L’Antre qu’on le trouve, après l’école. Ping-pong, billard, musique, tout l’intéresse. « J’aime bouger! », clame-t-il, lors d’une conversation suivant une partie de billard avec Maxime Bombardier, 16 ans.

L’Antre-Jeunes est bien connu dans Mercier-Est. Depuis 25 ans maintenant, le grand local aux couleurs vives accueille les jeunes de 12 à 17 ans. À côté de la table de billard, une table de ping-pong, deux tables de babyfoot, quelques ordis et un salon meublé de fauteuils d’occasion. Au mur, sur l’écran de projection relié à un ordinateur, des vidéoclips de YouTube se succèdent. Une porte ouverte révèle un studio de musique couplé d’un studio d’enregistrement où une batterie, des guitares, tam-tams et claviers attendent les jeunes.


Le studio de musique permet aux jeunes d'enregistrer
leurs prestations.

Un mur des célébrités est rempli de photos prises lors de sorties et de fêtes organisées par les jeunes : party d’Halloween, Fête de la rentrée, Zumbathon, etc. Bref, ça bouge !

Tout cela est super ! Mais ce que L’Antre-Jeunes a de plus précieux à offrir à ses jeunes protégés, c’est certainement ses intervenants. « On fait plus que simplement les occuper », explique Maxim Matteau, qui travaille pour l’organisme depuis neuf ans. L’équipe d’intervenants se donne pour mission de faire de la prévention et de l’éducation, sans prêchi-prêcha, mais plutôt en entremêlant loisirs, amusements et encadrement psychologique et social. Au menu : prévention à l’adhésion aux gangs de rue, renforcement de l’estime de soi, information sur la toxicomanie et l’intimidation, des réalités très présentes chez les adolescents.


Maxim Matteau et Anne-Marie Dessureault, deux intervenants dynamiques
dévoués aux jeunes.

« Ma plus grande satisfaction, c’est de voir des jeunes qui, à 18 ans, reviennent s’impliquer auprès des plus jeunes qu’eux. C’est signe qu’on a su créer un lien, qu’on a laissé une marque », dit Maxim Matteau. Le plus dur ? « Me sentir impuissant dans certaines situations. Mais quand un jeune a besoin d’une aide plus spécifique, on le réfère à une ressource, en ayant soin de le faire de façon très personnalisée, pour le rassurer. »

L’Antre-Jeunes, c’est le local de L’Antre, bien sûr, mais aussi le Garage des Jeunes, un autre local situé dans l’îlot d’habitations Thomas Chapais. Par ailleurs, des intervenants tiennent des ateliers sur les lieux mêmes des écoles.

De plus, L’Antre-Jeunes de Mercier-Est déploie un programme d’intervention de milieu en HLM-Famille et un programme de travail de rue.

Vins et fromages 2016

La soirée bénéfique Vins et fromages, organisée annuellement par L’Antre-Jeunes, s’est déroulée cette année sous la présidence d’honneur de Sylvie Vachon, la présidente-directrice générale de l’APM. « La mission de L’Antre-Jeunes cadre parfaitement avec les valeurs que le Port de Montréal promeut au sein de sa communauté avoisinante. La soirée a rapporté 95 000$. Merci à tous ! », dit-elle.

Nous souhaitons longue vie à L’Antre-Jeunes !