Message du président du conseil d’administration et de la présidente-directrice générale

Le Port est une force en mouvement, à la fois économique, logistique et internationale. Ces forces, le Port les développe avec le souci du service à la collectivité et dans le respect de l’environnement. Il se pose donc également comme une force durable. La complémentarité de toutes ces forces l’a bien servi en 2015, où la situation économique incertaine ne l’a pas empêché d’enregistrer une hausse substantielle du volume de fret manutentionné. C’est sur ce même élan que se réaliseront plusieurs projets d’envergure au cours des prochaines années.

Faits saillants

  1. Janvier 2015

    Nouveau terminal à conteneurs

    Le Port lance le projet d’aménagement d’un terminal à conteneurs dans le secteur Viau, dont la capacité passera à 600 000 conteneurs EVP (équivalents vingt pieds). Le nouveau terminal sera opérationnel à la fin de 2016. Le Port bénéficie d’une contribution de 43,7 M$ du gouvernement fédéral, dans le cadre du volet Infrastructures nationales du Nouveau Plan Chantiers Canada.

  2. Avril 2015

    Nouveau service de MSC

    MSC renforce sa présence au Port de Montréal avec le nouveau service Med-Canada Express2 (MCE2), qui relie Montréal aux ports de Valence (Espagne) et de Sines (Portugal), en Méditerranée.

  3. Juin 2015

    Première Stratégie maritime québécoise

    La première Stratégie maritime québécoise est dévoilée par le premier ministre Philippe Couillard, à notre gare maritime Iberville, et saluée par le Port de Montréal. Cette initiative prévoit des investissements de 1,5 G$ pour le premier plan d’action, notamment pour la création de pôles logistiques.

  4. Juillet 2015

    Alimentation électrique à quai

    Le Port annonce l’installation de l’alimentation électrique à quai à la gare maritime pour les bateaux de croisière et les navires hivernants. Contribution des gouvernements : 5 M$ de la part d’Ottawa et 3 M$ de la part de Québec.

  5. Septembre 2015

    Conférence annuelle de l’AAPC

    Le Port de Montréal est l’hôte de la conférence annuelle de l’association des administrations portuaires canadiennes (AAPC). Y participent notamment le premier ministre du Québec Philippe Couillard, le ministre délégué aux Affaires maritimes Jean D’Amour et le maire de la Ville de Montréal Denis Coderre.

  6. Octobre 2015

    Un navire supplémentaire pour Hapag-Lloyd

    Hapag-Lloyd annonce l’intégration d’un navire supplémentaire au sein de son service d’Europe du Nord AT2, le Québec Express.

    Par ailleurs, le premier ministre du Québec Philippe Couillard, participe à la réception commerciale du Port de Montréal à Chicago.

  7. Novembre 2015

    Nouvelle gare maritime Iberville

    Le Port lance des travaux pour la réhabilitation de la jetée Alexandra et de la gare maritime Iberville. Contributions des gouvernements : 20 M$ de la part de Québec et 15 M$ de la part de la Ville de Montréal. Le projet vise le rendez-vous historique de 2017 : le 150e anniversaire de la Confédération et le 375e anniversaire de Montréal.

  8. Décembre 2015

    Projet de terminal à conteneurs à Contrecoeur

    Le Port dépose la Description de projet qui lance le processus environnemental pour le développement d’un terminal à conteneurs à Contrecoeur.

Retour
  1. Une force économique

    Le Port de Montréal est le premier port en importance dans l’est du Canada et le seul port à conteneurs au Québec et en Ontario. Les marchandises conteneurisées ont enregistré la plus forte croissance, en 2015, avec une augmentation de 4,1%, pour un total de 13,1 millions de tonnes. Les marchés émergents que sont l’Asie et le Moyen-Orient continuent d’être les régions à plus forte croissance, avec la Méditerranée.

  2. Une force logistique

    Le démarrage de plusieurs projets d’envergure a marqué l’année 2015.

    • Lancement des chantiers du nouveau terminal à conteneurs au secteur Viau, de la jetée Alexandra et de la gare maritime Iberville, ainsi que de la réfection de l’édifice de la Cité-du-Havre.
    • Installation de l’alimentation électrique à quai et développement d’un tableau de bord pour gérer le réseau électrique du port.
    • Implantation d’un système de traitement des données en temps réel pour améliorer le trafic des camions et, par le fait même, réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  3. Une force internationale

    Le Port de Montréal accueille des navires d’Europe du Nord et de la Méditerranée, d’Asie, du Moyen-Orient et d’Afrique, d’Océanie et d’Amérique latine. En 2015, la présence du Port de Montréal sur la scène internationale s’est accentuée.

    Les moyens :

    • Le travail proactif des représentants du Port de Montréal en poste à Hong Kong, en Europe de l’Ouest et aux États-Unis
    • La participation à plusieurs salons et missions économiques
    • La présence accrue dans les médias électroniques internationaux

    Les résultats :

    98% des clients sont satisfaits et 54% sont très satisfaits des services offerts par le Port de Montréal (sondage de satisfaction 2015).

  4. Une force durable

    Environnement

    Le Port a réduit de 11% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) par tonne de marchandises au cours des trois dernières années. De plus, le Port intègre des critères environnementaux dans tous les projets d’entretien et de modernisation de ses infrastructures.

    Responsabilité sociale

    Le Port se préoccupe de ses parties prenantes et il entretient une présence active au sein de sa communauté. En 2015, il a continué à redonner à la société par le biais de sa politique d’investissement communautaire dans trois secteurs : le développement socio-économique, l’éducation reliée aux carrières maritimes et l’environnement.

Téléchargement

Faites-nous part
de vos commentaires